Senior : quel sport pratiquer ?

Sommaire

Ne croyez pas ce qu'on raconte, ce n'est pas parce que vous vieillissez que votre corps se transforme d'un seul coup en confiture et que vous ne pouvez plus faire le moindre effort sans vous effondrer. Au contraire, l'âge et le sport font bon ménage !

Encore faut-il pratiquer une activité physique adaptée à votre état de santé et dans de bonnes conditions.

Bénéfices du sport pour les seniors

Pratiquer une activité physique après 60 ans permet d'améliorer la qualité de vie, et peut vous apporter de nombreux bienfaits physiques, notamment :

  • augmenter votre masse musculaire (pour lutter contre la sarcopénie - détérioration de la force musculaire et des performances physiques),
  • préserver les capacités respiratoires,
  • éviter une tension trop élevée,
  • diminuer les risques d'accident cardiovasculaire (AVC),
  • assouplir les articulations,
  • ralentir le vieillissement cérébral,
  • ralentir les risques d'ostéoporose,
  • diminuer le risque de chutes.

De plus, n'imaginez pas que le sport n'apporte que des bienfaits physiques. Le mental compte énormément, et continuer à pratiquer une activité physique vous permettra également d'améliorer votre image de soi, mais aussi de conserver une certaine autonomie.

Activités possibles pour les personnes âgées

L'âge n'est pas une contre-indication en soi à la pratique d'une activité physique. Voici des idées d'activité à pratiquer :

  • la marche, avec notamment la randonnée ou les courses d'orientation,
  • la natation ou l'aquagym,
  • la course à pied,
  • la gymnastique,
  • les disciplines dérivées des arts martiaux (taï-chi...) ou le yoga,
  • le cyclisme,
  • le ski de fond,
  • le judo,
  • la musculation.

N'oubliez pas que les activités telles que le ménage, le bricolage, faire ses courses à pied, etc. sont autant d'occasions de rester actif.

Les bonnes condition pour pratiquer un sport

Avant de décider de votre nouvelle activité physique, il est important que vous ayez une discussion avec votre médecin, afin de vérifier que cette activité est adaptée à votre état de santé. N'hésitez pas à réaliser un bilan de santé (celui proposé par la sécurité sociale par exemple).

Dans tous les cas, il convient également de prendre quelques précautions si vous reprenez le sport :

  • Ne vous lancez pas dans une activité physique du jour au lendemain : l'entraînement doit être progressif.
  • La régularité est nécessaire pour obtenir des bénéfices et éviter de vous faire mal.
  • Si vous pratiquez une activité physique à plusieurs, choisissez un groupe ayant les mêmes capacités que vous.
  • Évitez les compétitions et les efforts violents.
  • Ayez le bon équipement : chaussez-vous correctement et habillez-vous de manière adaptée.
  • Méfiez-vous de l'hypothermie (baisse de la température du corps) et de la déshydratation. N'oubliez donc pas de boire régulièrement.

La durée et la fréquence de vos séances d'activité physique doivent être raisonnables pour ne pas vous épuiser. Il est ainsi conseillé de faire au choix :

  • 150 minutes d’activité d’intensité modérée par semaine,
  • 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue par semaine.

Ces durées sont à atteindre en plusieurs fois : par exemple, 30 minutes d'activité d'intensité modérée 5 fois par semaine. Néanmoins, sachez que, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 15 minutes d’exercices doux au quotidien, comme de la marche, se traduisent déjà par une diminution de 22 % de la mortalité par rapport à une absence totale d’activité.

Plus de conseils pour faire du sport en toute sérénité :

Ces pros peuvent vous aider