Grain de beauté : signes à surveiller et quand s'inquiéter ?

Sommaire

Inutile de paniquer au moindre petit grain foncé sur votre peau blanche : il ne va pas forcément se transformer en cancer ou finir par vous faire ressembler à un zombie.

Néanmoins, il est fondamental de surveiller la forme d'un grain de beauté, ses bords, sa couleur, son diamètre et son évolution. Toutes ces caractéristiques en disent long sur la dangerosité du phénomène et sur ses éventuelles conséquences.

Un grain de beauté, c'est quoi ?

Le nævus (ou nevus) mélanocytaire est une tache plane ou légèrement surélevée, visible à la surface de la peau. Il est plus communément appelé grain de beauté. Il faut savoir :

  • qu'il est formé de cellules polygonales (thèques) amassées par groupe de cinq à vingt, et majoritairement situées en surface de l'épiderme ;
  • que les cellules mélanocytaires situées en profondeur sont plus rares ;
  • que les expositions solaires ont une incidence sur le nombre de grains de beauté ;
  • que le facteur héréditaire joue également un rôle sur le nombre de grains de beauté ;
  • qu'un grain de beauté peut dégénérer en mélanome, la forme la plus grave des cancers de la peau.

Enfin, il faut savoir également que :

  • le grain de beauté congénital est visible à la naissance d'un enfant, mais il peut aussi n'apparaître que dans les premières semaines de vie du nouveau-né ;
  • dans sa forme rare, le nævus congénital peut être géant, capable de recouvrir les 4/5 de la peau et ne régresse pas spontanément au cours de la vie : il trouve son origine dans une anomalie exceptionnelle.

Grain de beauté et mélanome

Les nævi apparaissent - pour la plupart - de la naissance à la trentaine et peu d'entre eux évoluent en mélanome. Selon les statistiques, 1 grain de beauté sur 100 000 se transforme en cancer de la peau. Il importe de surveiller régulièrement toute modification d'un grain de beauté ou toute apparition d'un nouveau nævus mélonycitaire car :

  • Un mélanome non détecté à son stade débutant - et donc non traité - a toutes les chances de se propager vers plusieurs organes, et s'avérer mortel. C'est la raison pour laquelle une consultation chez un dermatologue s'impose afin de faire le point.
  • Le diagnostic précoce d'un mélanome multiplie les chances de guérison.

Comment savoir si un grain de beauté est dangereux ?

Il est possible de déceler certains symptômes qui vous permettront de surveiller vous-même l'état de vos grains de beauté. Mais attention, un dermatologue est le seul capable de diagnostiquer une maladie de la peau.

Un neavus n'est pas considéré comme inquiétant s'il présente :

  • une symétrie parfaite à savoir :
    • une forme ovale ou ronde bien déterminée,
    • un relief et une couleur bien répartis autour du centre du grain de beauté.
  • une couleur homogène,
  • des bords réguliers,
  • un diamètre qui ne varie pas,
  • un aspect inchangé : taille, épaisseur, couleur, forme, etc.

Un grain de beauté est considéré comme inquiétant s'il présente les caractéristiques inverses, à savoir :

  • une asymétrie, à savoir :
    • une forme indéfinie, ni franchement ronde, ni franchement ovale ;
    • un relief et une couleur mal répartis autour du centre du nævus ;
  • une couleur non homogène : un nævus suspect présente un mélange de bleu, rose, marron, noir et blanc ;
  • des bords irréguliers ;
  • un diamètre qui augmente ;
  • une modification de son aspect physique (forme, couleur, contours, épaisseur, etc.).

Nos conseils pour prendre soin de votre peau facilement :