Sommaire

La technique du sauna facial désigne l’utilisation de la vapeur d’eau pour dilater les pores de la peau et faciliter ensuite l’extraction d’éventuelles imperfections. Elle s’utilise en complément d’une route de soins destinés à la beauté de l’épiderme tels que les crèmes, les masques et les gommages.

Le point maintenant.

Principe du sauna facial

Un sauna facial, également appelé fumigation, s’utilise uniquement sur une peau nettoyée. Il convient ainsi, avant toute application, de :

  • nettoyer l’épiderme à l’aide des produits habituels ;
  • réaliser un gommage à action chimique ou mécanique, selon le type de peau.

Une fois la peau sèche, elle doit être placée en face ou au-dessus de la source de vapeur d’eau pendant environ 10 minutes. Cette dernière va alors favoriser :

  • une dilatation et donc une ouverture des pores de l’épiderme ;
  • une hydratation des couches supérieures de la peau qui absorbe mieux l’eau sous forme de vapeur ;
  • la détente et la relaxation, notamment si l’on a ajouté quelques gouttes d’huiles essentielles à l’eau.

Après une fumigation, il est possible de compléter le soin par :

  • une extraction des impuretés, plus facile à déloger une fois les pores dilatés ;
  • la pose d'un masque dont les actifs seront mieux absorbés pour la même raison.

Bienfaits d’un sauna facial

Les vertus de la fumigation sur la peau sont visibles à la fois sur le court et le long terme. Quelques heures après une exposition à la vapeur, la peau est :

  • moins brillante ;
  • les pores sont resserrés ;
  • le grain du peau est plus fin.

À long terme, le sauna facial confère a la peau :

  • une réhydratation en profondeur ;
  • un repulpage ;
  • une meilleure pénétration des principes actifs contenus dans les crèmes et les masques ;
  • un teint plus unifié et une diminution des rides et ridules ;
  • un assainissement de l'épiderme et moins d’impuretés, notamment s’il est suivi d’une extraction des comédons.

Sauna facial : chez soi ou en institut ?

Adapté à tous les types de peau, ce soin peut être appliqué :

  • 1 fois par semaine sur les peaux sensibles ;
  • 2 à 3 fois par semaine pour les peaux normales à grasses.

Il est possible de faire réaliser une fumigation en institut pour un budget allant de 30 à 50 € la séance.

Le marché s’est également doté d’inhalateurs permettant de le réaliser chez soi. Le budget à prévoir varie selon la marque et la qualité du produit et varie entre :

  • 20 à 40 € pour un inhalateur d’entrée de gamme ;
  • 80 à 130 € pour un inhalateur doté de multiples fonctions comme la vapeur ionique ou une température réglable.

Envie d'aller plus loin ?