Sommaire

Il existe sur Internet des tests destinés à définir le type de personnalité auquel nous correspondons, selon la typologie établie par l'ennéagramme. Peut-être les avez-vous déjà pratiqués ?... Leurs résultats vous ont alors permis de définir votre "type" de personnalité, parmi les 9 types fondamentaux de l'ennéagramme.

Présentation détaillée du type 7 de l'ennéagramme.

Caractéristiques du type 7 de l'ennéagramme

Ennéaprisme

Chez le type 7, l'ennéaprisme s'exprime par l'évaluation du monde en fonction des joies et des plaisirs qu'il peut leur apporter. Se sont les "Peter Pan", les éternels enfants d'un monde qu'ils jugent avec une certaine superficialité.

Ils s'impliquent peu, tant dans le travail que dans les relations rigides et austères, préférant se réserver un maximum de "portes de sortie" pour l'amusement et les activités ludiques, en évitant l'effort (sous de multiples formes) qu'ils considèrent comme une souffrance.

Ils sont généralement enjoués, pleins de gaieté et d'excellents fanfarons toujours prêts à faire la fête !

Centre et orientation

Le type 7 utilise le centre mental vers l'intérieur. Il veut diriger son action vers lui-même avant tout, pour se positionner par rapport au monde extérieur. Il s'évertue à programmer son quotidien de la plus agréable façon.

Il met sa formidable énergie au service de l'optimisme, des réjouissances et de la bonne humeur en prenant soin d'ignorer ou de fuir les obligations et les difficultés.

  • Centre : mental vers l'intérieur (vers lui-même).
  • Orientation : plaisir, joie, optimisme, relationnel (divertissant).

Ego, compulsion, passion et vertu

L'ego du type 7 le pousse à croire qu'il ne sera aimé qu'en offrant joie et gaieté au monde, qu'il ne sera heureux que s'il évite la souffrance.

Tout est bon pour cela. Il cultive chaque option agréable lui permettant de ne pas voir la difficile réalité du monde. Et plus il obtient d'options, mieux c'est !

Cette recherche de la distraction immédiate confine à la superficialité. Il en devient avide de plaisirs "faciles", jusqu'à l'excès.

De ce fait, il a beaucoup de mal à faire des choix. Car, choisir implique l'abandon d'une issue pour une autre ! Il va donc multiplier les choix en étant capable de passer très rapidement de l'un à l'autre à n'importe quel moment. Cette mécanique lui prend toute son énergie mentale (son centre).

Le type 7 est un boute-en-train, souvent considéré comme celui qui "fait le pitre" ou "le clown", toujours bon à faire rire. Toutefois, il s'implique plus rarement de façon intense et intime dans une relation qu'il n'y paraît. Il déteste l'emprisonnement du couple et s'engage à grand-peine, sauf si cette union lui permet un maximum de liberté.

On l'a compris, les règlements, les lois et l'autorité ne sont pas les meilleurs amis du type 7 !

Si le type 7 tend vers l'épanouissement il accepte de considérer la "souffrance" comme une inévitable composante du monde. Il parvient à composer avec celle-ci sans avoir à la rejeter ou se dérober, et sans pour autant perdre sa bonne humeur et son optimisme !

  • Compulsion : éviter la souffrance.
  • Passion : l'intempérance, l'insatiabilité.
  • Vertu : la tempérance, la mesure.

Projections, ailes et caractéristiques supplémentaires

Lorsque le type 7 est en période de stress, il se projette vers sa région de désintégration. Il ressemble alors au type 1 par son côté critique, pointilleux et colérique.

En phase de sécurité et de quiétude, le type 7 se projette dans sa zone d'intégration et se comporte comme un type 5 épanoui et observe la vie avec calme et modération.

  • Peur fondamentale : la souffrance, la douleur, le manque, la frustration.
  • Ambition fondamentale : être assouvi, euphorique, chanceux, l'action, l'excitation.
  • Caractéristiques : les plaisirs, l'insouciance, le génie artistique, papillonner, passer du coq à l'âne, faire la fête.
  • Le type 7 symboliquement : l'Épicurien, l'Enthousiaste.
  • Avec une aile 6 prononcée : l'Amuseur public.
  • Avec une aile 8 prononcée : le Réaliste.

Pour s'informer, pour se former à l'ennéagramme

  • Renée BARON, Élisabeth WAGELE, Béatrice PETIT & Nicole CATONA : L’ennéagramme facile (éd. Marabout).
  • Maria BEESING, Robert NOGOSEK, Patrick O’LEARY & Jean-Pierre BAGOT : L’ennéagramme : un itinéraire de la vie intérieure (éd. Desclée de Brouwer).
  • Klausbernd VOLLMAR : Le manuel de l’ennéagramme (éd. Guy Tredaniel).

Nos autres contenus en rapport avec ce sujet :

Aussi dans la rubrique :

Communication

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider