Sommaire

Le taux de ferritine est un dosage fréquemment demandé lors d'un examen sanguin. Mais qu'est-ce que la ferritine et quel est son rôle ? Nous faisons le point.

Qu'est-ce que la ferritine ?

Ferritine : physiologie

La ferritine est une glycoprotéine (association d'un sucre et d'une protéine) :

  • Elle est constituée de 24 sous-unités qui forment une coque vide où se loge le fer. On retrouve deux sortes de sous-unités : des chaînes dites H (lourdes) et d'autres L (légères).
  • Fabriquée dans le foie, elle permet le stockage du fer dans la rate, la moelle épinière et le foie.
  • La ferritine se retrouve essentiellement à l'intérieur des cellules, une petite quantité circule dans le sang (20 %).

Rôle de la ferritine

La ferritine correspond à la deuxième réserve en fer de l'organisme après l'hémoglobine qui, elle, correspond à environ 70 % des réserves.

Elle joue un rôle important dans l'absorption intestinale du fer et de sa régulation.

Ferritine : dosage et taux

Examen du taux de ferritine

Le dosage de la ferritine permet de déterminer les réserves en fer de l'organisme et aussi de déceler d'éventuelles anomalies sanguines.

On pourra également suivre l'évolution d'un traitement visant à lutter contre une anémie en fer (manque de fer) par supplémentation en fer.

Il est préférable d'effectuer la prise de sang à jeun, afin que des métabolites (lipides, glucides, etc.) n'interviennent pas dans le taux de ferritine.

Après avoir obtenu les résultats, montrez-les à votre médecin. S'ils ne suffisent pas à établir un diagnostic, ils permettent d'orienter celui-ci et éventuellement d'aider à la préconisation d'autres examens.

Quels taux de ferritine ?

Le taux sérique (contenu dans le sérum) normal de ferritine varie selon la technique d'analyse du laboratoire. De plus, le taux de ferritine varie selon l'âge, le sexe et bien sûr l'état de santé.

Les valeurs normales sont les suivantes :

  • Homme : de 20-30 à 250-300 μg par litre.
  • Femme : avant la ménopause : de 15-20 à 150-200 μg par litre, et après la ménopause : de 30 à 250-300 μg par litre.

Causes des variations du taux de ferritine

Il existe de nombreuses causes pouvant expliquer les variations du taux de ferritine.

Les plus courantes s'agissant d'un taux abaissé sont les suivantes :

  • carence en fer : la ferritine baisse très tôt, bien avant l'installation d'une anémie ;
  • règles abondantes ;
  • mauvaise absorption intestinale du fer ;
  • apports alimentaires en fer insuffisants ;
  • anémies hémolytiques chroniques (qui proviennent de la destruction des globules rouges) ;
  • hémorragies ;
  • dons de sang fréquents ;
  • exercices physiques intenses ;
  • dialyses, etc.

De même, les causes d'une ferritine augmentée sont nombreuses :

  • hémochromatose : il s'agit de la cause la plus fréquente ;
  • hépatite ;
  • hémopathies (maladies du sang) : leucémies, maladie de Hodgkin ;
  • syndromes infectieux et inflammatoires ;
  • tumeurs hépatiques, du rein, du sein, du poumon, du pancréas ;
  • diverses anémies, etc.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider