Sommaire

L'aquajogging, c'est la pratique de la course à pied en eau profonde. Il faut insister sur les mots "en eau profonde", car le principe est de courir sans toucher le sol.

Ce sport a été inventé aux États-Unis et développé à l'origine pour la rééducation des soldats blessés. Il s'agit de reproduire les mouvements de la marche à pied sans toucher le sol et en restant droit. Cette pratique permet à toutes personnes blessées, privées de course à pied, de pratiquer, puisque il n'y a pas de choc dans les articulations ou les tendons.

Mais ses bienfaits nous concernent tous, comme cet article va vous le montrer.

Bienfaits de l'aquajogging

Principalement utilisé par des sportifs pour récupérer d'une blessure, ce sport est bénéfique pour tout un chacun.

Il permet d'agir à des nombreux niveaux :

  • Le développement de l'endurance : sous les effets de la pression de l'eau, le rythme cardiaque augmente, mais en toute légèreté grâce à la portance de l'eau.
  • L'amélioration de la circulation sanguine : la pression exercée par l'eau est 15 fois supérieure à celle exercée par l'air lors d'un jogging en plein air. Cela produit des massages très bénéfiques pour les membres inférieurs.
  • La récupération à la suite d'une blessure est facilitée puisque, les pieds ne touchant pas le sol, il n'y a pas d'impact.
  • Les mouvements de l'aquajogging sont très proches de ceux de la course à pied. Les muscles spécifiques à la pratique de ce sport restent donc actifs, même en cas de blessure, ce qui n'est pas le cas de l'aquabike ou de la natation. 

Qui peut pratiquer l'aquajogging et comment ?

Bonne condition physique

L'aquajogging permet de courir sans se faire mal. Imposant une dépense énergétique importante, il est cependant réservé aux personnes en bonne condition physique.

Mis à part les traditionnels maillot et bonnet de bain, le seul équipement nécessaire est un gilet ou ceinture qui assure la flottaison et permet de rester droit dans l'eau. Pour cela on peut utiliser des ceintures spéciales d'aquajogging, ou les ceintures utilisées pour apprendre la natation aux enfants.

Déroulement d'une séance

Comme pour tout sport, un échauffement s'impose : quelques longueurs de piscine par exemple.

Les exercices qui suivent doivent être adaptés aux besoins du coureur. Comme pour le jogging sur terre, il existe 3 types d'entraînement :

  • entraînement en continu : de 30 à 90 minutes, il permet de pratiquer l'endurance ;
  • entraînement en alternance d'allures, pour un développement des muscles ;
  • entraînement avec variations d'allures et d'intensité.

Où pratiquer l'aquajogging et à quel prix ?

Il peut se pratiquer dans n'importe quelle piscine disposant d'un grand bain, car le premier critère est de ne pas avoir pied.

Depuis quelques temps fleurissent les offres de tapis d'aquajogging. Ils sont une alternative à l'aquajogging tel que décrit ci-dessus. Leur prix varie entre 1 500 et 2 500 €.

Ils sont directement inspirés des tapis de jogging, à cette différence près qu'ils ne sont pas équipés de moteur. La résistance et l'inclinaison sont généralement réglables pour s'adapter aux besoins de chacun.

Pour en savoir plus :