Sommaire

Les premières formes de sophrologies apparaissent dans les années 60, initiées par les travaux du docteur Alfonso Caycédo.

Confronté à des méthodes brutales visant à modifier les états de conscience (les électrochocs, par exemple), ce neuropsychiatre colombien tente d'expérimenter des techniques plus douces.  Le but de ces recherches est de parvenir à modifier l’état de conscience du patient sans le neutraliser.

Dans les années 90, la sophrologie caycédienne voit le jour. C'est celle-ci que l'on connaît aujourd'hui. Le point sur les bases de cette médecine douce.

Métier de sophrologue

Le but du sophrologue est d'amener son patient à la connaissance de lui-même, par l’établissement de l'harmonie entre le physique et le psychique.

Par le biais de la relaxation, des respirations et de la visualisation, le sophrologue aide à éliminer le stress et conduit à l’épanouissement personnel.

Formation pour devenir sophrologue

Les critères d’enseignement du SSP, le Syndicat des Sophrologues Professionnels, sont très rigoureux :

  • La formation doit s’étaler sur 2 ans.
  • Elle doit contenir au minimum 300 heures de cours théoriques. Ces heures s’enseignent en alternance avec des heures de pratiques, réalisées dans la même proportion.

Emploi et rémunération

Le sophrologue peut travailler en tant qu’indépendant dans un cabinet de sophrologie, ou dans un centre, de thalasso par exemple.

Cependant, on rencontre de plus en plus de sophrologues dans les structures médicales comme les cliniques, les centres médicaux ou les maisons de retraite.

Sophrologie : pour qui ?

La sophrologie est efficace dans tous les cas où la personne est exposée à un stress.

Elle est donc efficace dans tous les cas où l'angoisse ou l'anxiété peuvent handicaper un individu. Plus spécifiquement, il peut s'agir :

  • de surmonter une maladie ;
  • de se préparer à un accouchement ;
  • de réussir un examen ;
  • ou de s’entraîner de façon intensive, pour les sportifs.

Sophrologue : racines de la sophrologie

La sophrologie caycédienne a pour but de développer une conscience sereine :

  • Elle est basée sur la phénoménologie, courant philosophique basé sur l'analyse des phénomènes et des expériences vécues.
  • La sophrologie s'inspire également du yoga (pour se représenter l'image du corps), du bouddhisme (pour faciliter la prise de conscience) et du zen japonais (pour la partie méditative).
  • Elle met en pratique des techniques de relaxation « fondées sur le rapport du corps à l'esprit ». Ces techniques, structurées de façon précise, doivent faire l'objet d'un « travail personnel », nécessitant une pratique sérieuse.

Au centre de la théorie de la sophrologie se situe la conscience, au moyen de laquelle le psychisme du patient peut agir sur son corps.

Les douze degrés de la sophrologie

La pratique de la sophrologie est répartie en douze degrés, qui sont autant d'étapes permettant de découvrir et d'apprivoiser sa conscience. Ces douze degrés sont repartis en 3 cycles :

  • Le cycle fondamental permet de découvrir la relaxation dynamique et d'étudier les fondements théoriques de la sophrologie caycédienne. On y pratique les quatre premiers degrés de la relaxation.
  • Le cycle radical va du 5ème au 8ème degré de la relaxation dynamique. Les élèves y approfondissent leur pratique et leurs connaissances.
  • Le cycle existentiel est destiné aux élèves confirmés. On y apprend les degrés 9 à 12 de la relaxation dynamique, et on y finalise son apprentissage théorique. À l'issue de ce cycle, l'élève est capable de maîtriser les techniques de sophrologie et de la pratiquer seul.

Ces trois cycles sont basés sur les techniques de relaxation dynamique de Caycedo, ou RDC. Ils entraînent une prise de conscience progressive qui commence par le corps et finit par l'environnement et le monde.

Pour approfondir le sujet :

  • La sophrologie peut être un excellent outil pour combattre l'alcoolisme. Toutes les infos sur notre page sophrologie et alcoolisme.
  • Le bien être et la gestion du stress, cela passe aussi par une bonne alimentation ! en adoptant ces cinq réflexes alimentaires, votre qualité de vie pourrait bien monter en flèche.
  • Tendu ? il est possible de remédier ponctuellement aux effets du stress sur le corps en réalisant un auto-massage. Pour bénéficier au mieux des bienfaits de cette pratique, téléchargez gratuitement notre fiche pratique dédiée au sujet.

Aussi dans la rubrique :

Sophrologie

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider