Vitamine B3

Écrit par les experts Ooreka
Vitamine B3

Également appelée vitamine PP, la vitamine B3 est composée de deux molécules : la niacine et la niacinamide.

Cette vitamine est dite hydrosoluble et est donc rapidement évacuée par le corps à travers les urines. Il est ainsi important d'en consommer régulièrement pour maintenir un taux constant au sein de l'organisme et éviter toute carence en vitamine B3.

Faisons le point.

Vitamine B3 : rôle et bienfaits

La vitamine B3 est essentielle au bon fonctionnement de l'organisme et est notamment impliquée dans :

  • la transformation des aliments en énergie ;
  • la croissance des cheveux et des ongles ;
  • la production du sang ;

D'un point de vue plus général, la vitamine B3 intervient dans la production d'une enzyme impliquées dans différentes réactions chimiques du corps (NAD).

Bon à savoir : selon une étude australienne, un déficit génétique en vitamine B3 pourrait expliquer un certain nombre de fausses couches et de malformations fœtales.

En tant que traitement, la vitamine B3 permet également de lutter contre certaines maladies. Elle a ainsi un rôle sur  :

  • le diabète de type 1 en participant à la protection du pancréas ;
  • la dégénérescence et la rigidification des artères qui peuvent être responsables de certains accidents cardio-vasculaires ;
  • la régulation des lipides et de triglycérides présents dans le sang : la vitamine B3 augmente le ainsi le taux de « bon cholestérol » (LDL) tout en favorisant la baisse de « mauvais cholestérol » (HDL).

A noter : une consommation excessive de vitamine B3 peut cependant avoir un effet toxique pour le foie.

Vitamine B3 : consommation

Il est recommandé de consommer de 15 à 18 mg de vitamine B3 par jour. Cette quantité peut être trouvée dans le cadre d'une alimentation riche et variée.

Cependant, un supplément en vitamine B3 est particulièrement recommandé chez :

  • les femmes enceintes ou allaitantes : à hauteur de 20 mg par jour ;
  • les sportifs de haut niveau : jusqu'à 50 mg par jour ;
  • les personnes pouvant potentiellement présenter des risques de développer les maladies citées précédemment.

En effet, un manque, ou une carence, en vitamine B3 peut provoquer les symptômes suivants :

  • des nausées, vomissements et diarrhées ;
  • des maux de tête ;
  • une fatigue persistante ;
  • des affections cutanées à répétition.

Enfin, les carences en vitamine B3 sont plus susceptibles d'apparaître chez les personnes alcooliques.

Bon à savoir : en cas de doute concernant une éventuelle carence, il est recommandé de consulter un professionnel de santé afin de réaliser un bilan sanguin

Aliments riches et cures de vitamine B3

La vitamine B3 est naturellement présente dans de nombreux aliments. On compte parmi eux :

  • la levure de bière ;
  • les céréales ;
  • les œufs ;
  • le thon et le saumon ;
  • le poulet et la dinde ;
  • les légumes comme les pommes de terre, lentilles, artichauts et épinards ;
  • les fruits tels que les poires et les fruits secs.

Il est également possible de se procurer de la vitamine B3 sous sa forme synthétisée afin de réaliser une cure en cas de carence. Elle est vendue :

  • en pharmacies et en parapharmacies,
  • dans certaines boutiques biologiques,
  • sur Internet.

Bon à savoir : avant tout achat de vitamine B3 sous forme de complément alimentaire, il est recommandé de demander conseil à un professionnel de santé.

Le budget moyen pour une cure de vitamine B3 varie entre :

  • 10 à 15 € pour 250 grammes de vitamines dont de la vitamine B3 ;
  • 20 à 25 € pour un flacon contenant 250 gélules de vitamine B3.

Pour en savoir plus :

  • Découvrez les bienfaits de la vitamine D sur notre page dédiée.
  • Tous les conseils pour savoir comment éliminer les toxines de votre corps dans notre fiche pratique téléchargeable gratuitement.
  • À quoi sert la vitamine B6 ? La réponse sur notre page.



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !