Sommaire

La méthode Feldenkrais a été inventée par Moshe Feldenkrais (né en Russie en 1904 ; décédé en Israël en 1984).

À la fois docteur en sciences physiques et introducteur du judo en France et en Europe, Feldenkrais a mis au point une méthode de prise de conscience par le mouvement (PCM) et une technique d'intégration fonctionnelle. Combinées, ces deux approches constituent la méthode Feldenkrais.

Toutes les infos dans notre article.

Méthode Feldenkrais : les grand principes

Il s'agit aussi bien d'une technique de développement personnel qu'une thérapie douce qui permet :
  • d'avoir une meilleure efficacité dans les actions du quotidien ou dans la pratique d'une activité (sportive ou artistique) ;
  • d'améliorer la mobilité des articulations, leur souplesse, notamment celles du bassin, de la colonne vertébrale et du thorax ;
  • de soulager les tensions responsables de blocages respiratoires mais ayant aussi une mauvaise influence sur l'esprit.

La méthode Feldenkrais se compose de deux grands pôles :

  • la prise de conscience par le mouvement (PCM) ;
  • l'intégration fonctionnelle.

Prise de conscience par le mouvement (PCM)

L'idée est qu’il est plus simple « d'approcher l’unité de la vie musculaire et mentale à travers le corps car l’expression musculaire est concrète et plus facile à localiser ».

L'objectif essentiel est d'aiderles pratiquants à prendre conscience de leurs mouvements, de leur positionnement dans l’espace et de ce qui se passe dans le corps. C'est donc une méthode d'éducation somatique, de prise de conscience de la sensation du corps en mouvement.

On cherche aussi à utiliser le tonus musculaire le plus juste, c'est-à-dire celui qui demande le moins d'efforts inutiles et qui permet d'obtenir une amplitude de mouvements confortable.

Intégration fonctionnelle

L'intégration fonctionnelle se pratique en séance individuelle à la différence de la PCM.

Il s'agit d'une séance thérapeutique au cours de laquelle le praticien va faire appel aux sens du patient. La technique est ajustée pour répondre aux besoins particuliers de chaque personne.

Méthode Feldenkrais : déroulement des séances

La PCM

La PCM de la méthode Feldenkrais se pratique en groupe.

Les élèves sont généralement placés au sol, allongés sur le dos, mais ils peuvent également être amenés à travailler debout ou assis sur une chaise :

  • Au début, chaque personne apprend à prêter attention à son corps au contact qu'elle a avec le sol. Elle parvient ainsi à repérer et à distinguer les points de faiblesse et ceux où le contact est complet. Cela permet de prendre conscience des muscles tendus responsables du faible contact (ils maintiennent en l’air certaines parties du corps). Cette simple prise de conscience permet déjà de réduire certaines tensions.
  • Puis le praticien-professeur guide oralement les participants en les amenant à réaliser une série de mouvements inhabituels mais en proposant des enchaînements simples et progressifs.
  • Chacun effectue les mouvements demandés en fonction de ses capacités et découvre, par la pratique, la multiplicité des réponses possibles aux indications données (il y a plusieurs façons d'exécuter les mouvements en fonction de sa relation avec l'environnement).
  • Le praticien amène les participants à écouter leurs sensations et à prêter attention aux relations entre les différentes parties du corps. L'objectif est de trouver un mouvement dans lequel on se sent bien, dénué de tensions.
  • Le thérapeute fait toujours en sorte de ramener les élèves à une approche globale du corps en maintenant leur attention sur la façon dont le mouvement proposé se met naturellement en place. Les mouvements sont à chaque fois nouveaux car, sans cela, la prise de conscience diminue et il n'est plus possible d'apprendre efficacement.

L'intégration fonctionnelle

Grâce à une approche manuelle et un toucher léger (sans que ce soit des manipulations à proprement parler), le praticien permet au patient :

  • de se relâcher ;
  • de mieux respirer avec un relâchement des tensions intercostales ;
  • de retrouver de l'harmonie avec un rééquilibrage des schémas musculaires ;
  • de ressentir un bien-être et de retrouver confiance en soi grâce à une modification du fonctionnement neuronal.

Au cours de ces séances individuelles, le thérapeute guide le patient, qui est allongé sur le dos, par le toucher. Il amène la personne à prêter attention à ses sensations et l'invite en douceur à trouver un nouveau positionnement. La personne oublie ainsi le monde extérieur et se laisse absorber par les changements qui interviennent à l’intérieur d’elle-même, en profondeur.

Méthode Feldenkrais : pour qui ?

La méthode Feldenkrais peut convenir à tous les âges.

Différents types de personnes peuvent avoir recours à cette méthode pour :