Sommaire

La pranathérapie, en anglais « pranic healing », est une technique traditionnelle de guérison indienne qui date de plus de 5 000 ans. Cette technique consiste en un rééquilibrage énergétique de l’individu.

Elle a été réadaptée au XXème siècle et restructurée en une version plus moderne par le Grand Maître Choa Kok Sui. Ingénieur chimiste et homme d’affaires, il a diffusé au monde occidental la science de la guérison pranique. Petit tour d'horizon.

Philosophie de la pranathérapie

La philosophie sur laquelle se base la pranathérapie a donc vu le jour en Inde :

  • Elle se base sur l’énergie vitale, que l’on nomme Prana en Inde, Ki au Japon, ou Chi en Chine. Cette énergie primitive et vitale emplit toute chose et tout être. Elle émane du soleil et permet le maintien de la vie.
  • Elle est captée par chacun par l’Aura, et circule dans le corps par l’intermédiaire des nadis, les canaux du corps subtil.
  • Les chakras, autre élément clé du corps subtil, sont des centres énergétiques repartis le long de la colonne vertébrale, depuis le coccyx jusqu’au sommet du crane. Ils sont considérés comme les centres énergétiques du corps représentés par des disques - le terme chakra signifie roue - au niveau desquels se croisent les nadis.
  • Bien qu’ils fassent partie du corps subtil, ils sont en relation avec certains organes, en l’occurrence le système endocrinien, le système digestif et l’appareil respiratoire.
  • Ils reçoivent donc l’énergie vitale. Lorsque l’homme est troublé, à cause des aléas de la vie, ou de ces humeurs, cette énergie vitale n’est plus captée comme il se doit. Il souffre alors de troubles physiques et psychologiques diverses.

Pranathérapie : quels bienfaits ?

La méthode vise à permettre au Prana de circuler à nouveau librement dans le corps subtil et de transmettre l’énergie au corps biologique :

  • Pour cela, le praticien opère d’abord à un repérage des blocages, des carences, mais aussi les surcharges praniques.
  • Le trop plein d’énergie peut être néfaste au même titre que peut l’être le manque d’énergie.
  • Puis il effectue un nettoyage visant à éliminer les énergies négatives. À la fin de la séance, il redirige l’énergie de l’aura vers les chakras, pour recréer une répartition harmonieuse de l’énergie.

Déroulement d’une séance de Pranathérapie

La séance peut se pratiquer soit allongé sur une table de massothérapie, soit confortablement assis. Le praticien ne touche pratiquement pas le patient. Il élimine les énergies négatives au moyen du mouvement des mains, ainsi que de cristaux.

Il travaille également, avec son patient, le rythme des respirations, qui est très important pour redistribuer et diffuser les énergies vers les différents chakras.

La séance dure en général 60 minutes. Certains praticiens proposent des séances de 75 minutes. D’autres font des séances plus courtes,  pour des « cas d’urgence », par exemple quand il s’agit de libérer un stress, une angoisse, ou une fatigue.

Les séances se pratiquent individuellement, et sont regroupées en session, au rythme d’une à deux fois par semaine, en fonction des besoins du patient.  

Pranathérapie : prix

Les prix des séances se situent autour des 60 € pour une heure,  et des 70 € pour 75 minutes.

Certains praticiens offrent des forfaits à prix dégressifs, pour les dernières séances d’une session, par exemple.