Sommaire

La méthode Moneyron est une technique manuelle de réharmonisation réflexe des articulations rachidiennes et des membres entraînant une répercussion à distance sur tout l'équilibre du corps.

Jean Moneyron (1923-1994) est un pharmacien-kinésithérapeuthe qui, après avoir été soigné par une religieuse et rebouteuse, a travaillé sur cette méthode. Sa fille, Françoise Toulouze-Moneyron, infirmière-ostéopathe, reprend sa technique pour soigner à son tour et former des ostéopathes et des kinésithérapeutes. Découvrons en détails comment elle agit en sollicitant le tissus conjonctif.

Principe de la méthode Moneyron

La méthode Moneyron concerne le tissu conjonctif :

  • Le tissus conjonctif, encore appelé fascia, concerne les fonctions de soutien, de protection, de nutrition, de liaison, de réparation de tissus, de mouvements, immunitaires, de croissance, de stockage.
  • Il se situe au profond de l'organisme, mais aussi en superficie, de la tête aux pieds sans jamais s'interrompre. Il enveloppe les os, les muscles, les organes et les nerfs et est parcouru par de très nombreux nerfs et vaisseaux sanguins.

La méthode Moneyron est considérée comme une science et un art, car elle tend à dépasser la technique pour redonner une place d'exception à la « valeur du ressenti et la qualité du geste » du thérapeute ainsi qu'à l'échange qui se tisse entre soignant et soigné lors de l'acte de soin :

  • La pratique de la méthode Moneyron s'effectue en position verticale ou assise, position habituelle quotidienne du corps. Ceci permet une relation soignant/soigné d'égale à égale et favorise la diffusion réflexe de l'information. Le patient reste habillé.
  • Une action mécanique provoque une réaction de détente des complexes musculo-squelettiques qui permet « la normalisation du tissu conjonctif de la zone par vibrations tendineuse », entraînant un relâchement musculaire, ligamentaire et cutané.
  • Cette pratique, parce qu'elle est globale, redonne un équilibre général au corps. Elle demande une application rigoureuse du geste de soin par un toucher intense et profond et par une localisation du point réflexe.

Méthode Moneyron : quels bienfaits ?

La méthode Moneyron permet à l'organisme de s'auto-guérir par la libération des tensions gênant le fonctionnement normal du corps humain :

  • Comme elle n'utilise pas de manipulations, elle ne peut entraîner de risques d'aggravation.
  • Il n'y a pas de vraies contre-indications, elle peut être pratiquée chez le nouveau-né et les personnes âgées.
  • Elle soigne les douleurs aiguës et chroniques : lumbago, tendinite, torticolis, névralgie, arthrose du canal carpien, épine calcanéenne, migraine…

Le patient éprouve une amélioration 3 jours après, avec une fatigue ou de possibles courbatures, conséquences de  la ré-harmonisation que le corps effectue. Cette réorganisation tissulaire et posturale continue les trois semaines suivantes, temps nécessaire pour que le corps intègre ce nouvel équilibre.

Parfois un seul rendez-vous est nécessaire, mais il est conseillé de consulter à nouveau trois semaines après. De plus, un problème aigu vite soigné évite des complications.

Pour les personnes atteintes de douleurs chroniques, il est mieux de pratiquer la méthode Moneyron trois à quatre fois par an dans le but d'apaiser les tensions et la douleur et de garder la « liberté articulaire ».

Aussi dans la rubrique :

Soins énergétiques et thermaux

Sommaire