Sommaire

La naturologie est « la science de la nature et de son interaction entre tous ses règnes ». Elle étudie la physiologie humaine pour que l'état de santé physique et mental d'une personne soit le meilleur possible.

Son but est que les êtres vivants soient en harmonie avec le cosmos. Elle recouvre donc un domaine très vaste que nous allons découvrir en même temps que le métier de naturologue.

Naturologie ou la « nature guérisseuse »

La naturologie est l'une des sciences les plus anciennes de l'Occident, déjà utilisée par Hippocrate, comme une synthèse des méthodes naturelles de santé, avec en priorité l'hygiène de vie.

Hippocrate prenait les lois de la nature et de la physiologie pour « révéler à chacun son médecin intérieur », c'est-à-dire ses capacités d'auto-guérison. En effet, l'être humain s'est toujours naturellement soigné par :

  • les plantes : le monde végétal aux ressources quasiment inépuisables capables de soulager nos maux de tous les jours, mais aussi d'insuffler de l'énergie et de nous défendre contre les agressions extérieures ;
  • l'eau ;
  • l'argile ;
  • le jeûne ;
  • la nourriture : « que ton aliment soit ton premier remède » (Hippocrate) ;
  • l'exercice physique au grand air ;
  • les massages ;
  • la vie dans la nature ;
  • la psychothérapie, la méditation.

Hippocrate a une manière bien à lui d'exprimer les choses, avec pédagogie. Il enseigne la mesure et la modération : « Chaque chose a son temps », « Ne pas nuire ».

Pratique du naturologue

Le naturologue instaure une relation profonde et de qualité : il accueille, écoute « l'histoire de vie », observe son patient et prend connaissance de son diagnostic médical afin de chercher des « techniques naturopathiques et des modifications du mode de vie » pour accompagner celui-ci vers un mieux être.

Le naturologue cherche à connaître « l'humain comme un système ouvert en évolution dynamique dans son environnement » . Son approche est holistique.

Formation à la profession de naturologue

« Ce ne sont pas les outils qu'il utilise qui font le naturologue, mais bien son attitude envers ses clients et son approche systémique des symptômes ».

Le naturologue étudie le fonctionnement du vivant et la recherche des moyens d'amélioration de ce fonctionnement. Pendant sa formation, le naturologue étudie donc l'organisme humain dans sa globalité :

  • son anatomie ;
  • son fonctionnement ainsi que ses constituants physiques et chimiques ;
  • son homéostasie (c'est-à-dire l'équilibre dynamique) ;
  • les systèmes nerveux et hormonaux ;
  • la génétique…

Il étudie en même temps les notions d'hypnose, d'homéopathie, d'acupuncture, de phytothérapie, de kinésiologie, de massage, de drainage, d'ostéopathie, ainsi que  le mode de vie : l'alimentation, les oligo-éléments, les huiles essentielles, la phytothérapie, l'hydrothérapie, les médicaments allopathiques et la chirurgie…

Enfin, le naturologue doit connaître ses limites pour ne pas aller au delà de ses compétences, apprendre à transmettre des principes d'hygiène de vie, et comment prévenir la maladie.

Il contribue à aider son patient à rechercher une qualité de vie et cherche à diminuer les dépenses de santé en informant.