Sommaire

L’anémie correspond à une carence en globules rouges dans le sang. Elle peut avoir diverses causes, comme une carence en fer, ou encore des causes génétiques.

L’anémie hémolytique est une des causes rares d’anémie. Elle correspond à une destruction des globules rouges, le plus souvent secondaire à un processus auto-immun ou constitutionnel. Le point maintenant.

Anémie hémolytique : qu'est-ce que c'est ?

Définition de l'anémie

L’anémie correspond à une diminution de l’hémoglobine sanguine, contenue dans les globules rouges (aussi appelés « hématies »), qui permettent le transport de l’oxygène à l’ensemble des organes.

Elle est définie par un taux d’hémoglobine dans le sang de moins de 13 g chez l’homme, et moins de 12 g chez la femme.

Ce diagnostic est réalisé à partir des résultats d'une prise de sang.

Spécificités de l'anémie hémolytique

L’anémie hémolytique est due à une destruction des globules rouges lors de leur passage dans le sang. La fabrication des globules rouges, elle, est fonctionnelle.

Les causes de cette hémolyse sont variées : elles peuvent être « extra-corpusculaires », c’est-à-dire extérieure au globule rouge, ou bien « corpusculaires », lorsque le défaut vient du globule rouge :

  • La cause « extra-corpusculaire » : la plus fréquente correspond à la présence d’anticorps anti-hématies, qui détruisent les globules rouges.
  • Les causes corpusculaires : correspondent à des anomalies de la membrane ou du système enzymatique de l'hématie ou encore de l'hémoglobine, qui entraînent la destruction du globule rouge.

Certains toxiques peuvent également entraîner une hémolyse, ainsi que certaines maladies, notamment parasitaires, comme le paludisme. De nombreuses autres causes plus rares existent.

Anémie hémolytique : symptômes et complications

Les premiers symptômes sont ceux de l’anémie et dépendent de sa gravité. Ils sont aspécifiques et peuvent correspondre à différentes pathologies.

C’est pourquoi tout symptôme nécessite un avis médical et parfois une exploration à l’aide d’examens complémentaires.

On pourra citer comme symptômes d’anémie :

  • une grande fatigue ou asthénie ;
  • un essoufflement à l’effort ou au repos ;
  • des vertiges ;
  • des maux de tête ;
  • une tachycardie (accélération du rythme cardiaque) ;
  • l'apparition d’un souffle cardiaque ;
  • l'augmentation du volume de la rate ;
  • une coloration jaune de la peau (ictère).

Tous ces symptômes sont liés au manque d’oxygène dans le sang, car l’hémoglobine permet d’assurer cette fonction lorsqu’elle est présente en quantité suffisante.

L’anémie sévère peut se compliquer de conséquences graves, notamment au niveau cardiaque ou respiratoire. C’est pourquoi elle nécessite une prise en charge médicalisée en urgence.

Parmi les complications, on pourra citer :

  • une détresse respiratoire sévère, voire un coma ;
  • un infarctus du myocarde ;
  • des troubles neurologiques graves, etc.

Ces complications peuvent être très graves et sont le plus souvent des urgences vitales.

Traitement de l'anémie hémolytique

Le traitement de l’anémie hémolytique est celui de la cause retrouvée :

  • Il sera décidé en consultation spécialisée au regard des différents examens réalisés pour caractériser l’anémie, sa cause et sa gravité.
  • En cas d’urgence, une transfusion peut être nécessaire mais peut avoir peu d’efficacité, selon le mécanisme de l’anémie.

Dans tous les cas, tout symptôme ou signe anormal ou inquiétant doit motiver une consultation des services médicaux d’urgence et une prise en charge adaptée.

Ces pros peuvent vous aider