Sommaire

Dans la médecine traditionnelle chinoise, « le foie est l'organe majeur de l'harmonie corporelle. Il gère l'énergie en la diffusant aux autres organes ».

Il mobilise une énergie importante au printemps, car à cette saison, « les métabolismes s'accélèrent ». Dans la nature se trouvent justement les plantes qui peuvent le soutenir. Découvrons-en toute la subtilité maintenant.

Foie et médecine chinoise : univers et être humain 

Dans l'univers et dans l'être humain, en médecine traditionnelle chinoise, tout phénomène est en lien étroit avec une énergie unique, le chi, et le mouvement des cinq éléments. Le chi, c'est-à-dire le souffle, invisible, est en transformation constante.

Cinq éléments

La pensée traditionnelle chinoise s'organise autour des cinq éléments : le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l'Eau. Ceux-ci sont en relation intime et chacun exerce une influence sur les autres. Tout est en lien avec les cinq éléments (saison, plantes, aliments, couleurs, sons, planètes, organes, traits de caractère, émotions).

Les cinq éléments correspondent donc aux cinq saisons. Le Bois, lui, représente le printemps, « moment de l'exaltation du végétal et l'aurore, la renaissance du jour », (Y. Réquéna et M. Borrel). Il est en lien avec les couleurs vertes et bleues.

Cinq organes et les entrailles

Comme les cinq éléments, les organes sont au nombre de cinq (foie, cœur, rate, poumons, vessie).

Les Chinois ont une vision des organes absolument différente des occidentaux, en considérant « l'ensemble des fonctions qu'assume l'organe, ainsi que tous les éléments qui lui sont liés par le jeu des correspondances ».

À chaque organe correspond une entraille : le Foie est associé à la vésicule biliaire.

Chaque organe est lié à une émotion

En tradition chinoise, les émotions sont aussi au nombre de cinq : colère, joie, souci, tristesse et peur.

« La colère est liée au Bois, comme le Foie. Un déséquilibre énergétique dans le méridien du Foie peut donc se manifester par des explosions de colère. » Ou bien, « une colère rentrée qui n'a pas pu s'exprimer, peut perturber le Foie » .

Cinq saveurs

Chaque organe est lié à une saveur.

L'énergie demeure sous forme de saveurs dans les plantes. Plantes médicinales et aliments stimulent ou diminuent l'énergie de l'organisme. Un végétal possède une « nature énergétique ».

« L'acide est la saveur du Bois, associée au Foie ».

Cinq Shen

« Les Shen régissent directement les relations entre l'énergie vitale et la conscience. Dans la pensée chinoise, on considère la conscience comme la transformation d'une énergie ».

Le Hun est en lien avec « l'imaginaire et la fonction onirique. » Il est lié au foie, à la colère, au bois.

Méridiens

Ce sont des circuits à travers lesquels l'énergie circule dans notre corps.

Le méridien du foie : « il commence sur le dessus du gros orteil et monte jusqu'au front, en passant par la face interne du mollet, du genou, et de la cuisse. Puis il passe autour des organes génitaux avant de monter par le côté jusqu'au foie. »

Médecin traditionnel chinois

Pour poser un diagnostic, il observe le pouls et le teint. Ensuite, il pourra pratiquer l'acupuncture (ses aiguilles vont tonifier le chi ou le dissiper selon un excès ou une stagnation, pour rééquilibrer l'ensemble), et conseiller :

  • des massages ;
  • des exercices de Qi Gong, avec des étirements des membres, des tendons, et des articulations ;
  • de préserver un équilibre entre le repos et les activités afin de respecter l'esprit et le physique ;
  • vivre au quotidien, de manière adaptée au printemps (se lever tôt pour « profiter de l'énergie naissante » et contempler la nature, se coucher tôt) ;
  • un équilibre alimentaire adapté à la saison du printemps, pris à heures régulières ;
  • des plantes ;
  • des huiles essentielles ;
  • des élixirs floraux.

Foie et médecine chinoise : fonctions

Le foie est l'un des organes le plus essentiel pour la santé et la vitalité. Doté de plus de 500 fonctions, il filtre, détoxique, dépollue le corps humain, remplit un rôle immunitaire, énergétique, hormonal.

Le foie est un organe sensible. Il craint :

  • le froid et les excès ;
  • une alimentation appauvrie en minéraux et vitamines ;
  • les polluants et COV (composés organiques volatils) présents dans l'alimentation ;
  • les cosmétiques ;
  • le stress ;
  • les peintures ;
  • la climatisation ;
  • les médicaments.

Ces facteurs entraînent : des maux de tête, des troubles digestifs, une transpiration nocturne, une fatigue, des impatiences.

Médecine chinoise, émotions et foie

En médecine traditionnelle chinoise, les émotions sont dans les organes, pas dans le cerveau.

Un excès d'énergie dans le foie entraîne une irritabilité et de la colère.

Au contraire, un vide d'énergie du foie, un foie fatigué se manifeste par une baisse de tonus physique et psychique et des difficultés à décider.

Le médecin chinois vous conseille alors de vous relaxer et de méditer.

Médecine chinoise, foie et printemps

Pour la médecine traditionnelle chinoise, le printemps commence début février, à la deuxième nouvelle lune après le solstice d'hiver. L'énergie, pendant l'hiver, protège les viscères. Au printemps, elle nourrit les muscles et les tendons, donne de la clarté aux yeux, et un teint de lumière à la peau. Cela grâce à la force de l'énergie du foie et de la vésicule biliaire.

Le début du printemps est la période de détoxification de l'organisme.

Un déséquilibre de l'énergie du foie, soit, un vide énergétique du foie se reconnaît par : des tintements d'oreille, des acouphènes, des vertiges, des migraines, une déprime.

Ou à l'inverse, un excès d'énergie du foie se caractérise par : des insomnies, des conjonctivites, une baisse de la vision.

Au printemps, les acupuncteurs conseillent de :

  • sortir pour prendre l'énergie de l'extérieur,
  • s'oxygéner dans la nature (préférer les ballades en forêt à l'automne et privilégier au printemps les jardins et les champs) ;
  • pratiquer le qi gong le matin pour réveiller en douceur les muscles, les tendons et les articulations ;
  • respirer amplement, s'assouplir ;
  • se lever de bonne heure le matin.

Plantes conseillées

Afin de protéger le foie, et d'éliminer la bile, puis les toxines, certaines plantes printanières seront précieuses pour privilégier une alimentation tonifiante : les feuilles de cassis, la prêle, la busserole, le romarin, le caille-lait, le souci, la centaurée, le Chardon-Marie, le pissenlit, la bardane, le radis noir, les feuilles d'artichaut, les feuilles et fruits de myrtille, l'angélique, l'aubier de tilleul, l'anémone pulsatille, le saule blanc, le plantain, le fenouil, la verge d'or.

Aliments déconseillés

Mais, évitez : le sucre, le fromage, l'alcool, les aliments gras et cuits, les conservateurs, les colorants de synthèse.

Recette de la tisane de printemps

Elle se boit « en cas de léger excès du feu du foie », pour harmoniser celui-ci lors de : céphalées, colère, yeux irrités, digestion difficile, vertiges, tension dans le haut du corps, crampes.

Mélangez :

  • 10g de feuilles de cassis ;
  • 5 g de prêle ;
  • 10 g de busserole des Alpes ;
  • 10 g de sommités fleuries de romarin ;
  • 10 g de fleurs de soucis ;
  • 10 g de petites centaurées ;
  • 20 g d'hépatique des fontaines ;
  • 10 g de gaillet jaune ;
  • 25 g de réglisse (sauf en cas d'hypertension artérielle).

Prenez une cuillère à café de ce mélange :

  • versez-le dans une tasse d'eau bouillante ;
  • buvez la tisane 3 fois par jour loin des repas.