Sommaire

Un essoufflement est une difficulté à respirer. Pourquoi peut-on être essoufflé ? Quelles sont les maladies dont l’essoufflement est un symptôme ? Dans quels cas faut-il s’inquiéter ? Grossesse, troubles du rythme des battements du cœur, insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde… Quelles sont les différences entre les essoufflements ressentis ? On répond à ces questions dans l'article !

Essoufflement : ses caractéristiques

Un essoufflement est le fait d’être essoufflé, c’est-à-dire d’avoir des difficultés à respirer tout en ressentant une oppression ou une gêne lors de la respiration.

Le terme médical correspondant à l’essoufflement est la dyspnée.

Si l’essoufflement survient après un effort (une course à pied ou une autre activité sportive par exemple), il est normal d’être essoufflé. En revanche, être essoufflé même lorsque l’on est au repos, peut être le signe d’un problème au niveau :

Symptômes de l'essoufflement

Il est recommandé de consulter rapidement un médecin si l'essoufflement est accompagné d'un gonflement des chevilles ou des pieds, de difficultés à respirer en position allongée, d'une forte fièvre, d'une toux, d'un aspect bleuté des lèvres ou des doigts (cyanose) ou d'un sifflement pendant la respiration. 

En cas d'insuffisance cardiaque

L’essoufflement, dans le cas d’une insuffisance cardiaque, correspond dans un premier temps à des difficultés à respirer qui s’aggravent ensuite lors d’un effort physique et qui enfin finissent par être présentes même au repos. L’essoufflement dans le cas d’une insuffisance cardiaque a la particularité d’être plus important en position allongée qu’en position assise. C’est le signe qu’il y a urgence à consulter.

En cas d'arythmie

L’essoufflement dans le cas d’une arythmie est causé par le fait que le cœur n’arrive plus à bien oxygéner le sang. Les troubles du rythme du cœur provoquent un apport en oxygène insuffisant pour l’organisme qui l’exprime par des essoufflements. L’essoufflement dans le cas d’une arythmie apparaît à l’effort avec une sensation qu’il est impossible de reprendre son souffle.

En cas d'infarctus du myocarde

L’essoufflement dans le cas d’un infarctus du myocarde correspond à des difficultés à respirer qui apparaissent de manière soudaine et sans signe précurseur. L’essoufflement dans le cas d’un infarctus du myocarde est généralement ressenti en même temps que des douleurs. Les autres symptômes d’un infarctus du myocarde peuvent être une douleur intense dans la poitrine, une sensation d'étau qui se resserre et qui écrase, une sensation d’oppression, une douleur dans le bras gauche, la main, le cou, la mâchoire et le dos, une transpiration et des vomissements.

En cas de grossesse

L’essoufflement dans le cas d’une grossesse correspond à un des maux souvent ressentis par les femmes enceintes. Au fur et à mesure que la fin de la grossesse approche, la pression sur le diaphragme augmente et fait que l’on ressent des difficultés à respirer. Cependant si l’essoufflement a tendance à s’aggraver, il vaut mieux avoir un avis médical.

Ces pros peuvent vous aider