Sommaire

Le trekking, également appelé grande randonnée, désigne la pratique de la randonnée sur de longues distances nécessitant de trouver, tout au long du parcours, des lieux d’hébergement ou de dormir sous une tente.

Caractérisé par la grande diversité des longueurs de parcours, de leur difficulté, de l’altitude à laquelle il se pratique ou encore de l’endroit choisi, un parcours de trekking peut être réalisé seul ou en groupe à condition d’être en bonne condition physique et suffisamment préparé.

Quels bienfaits attendre du trekking ?

Plus demandeur d’un point de vue physique que la marche à pied, le trekking apporte les mêmes bienfaits tout en sollicitant davantage le corps. Ainsi, quelle que soit la distance parcourue en trekking, ce dernier est reconnu pour :

  • renforcer les muscles de l’ensemble du corps, notamment dans le bas du corps ;
  • assouplir les tendons et les articulations ;
  • stimuler le système cardio-vasculaire ;
  • favoriser la perte de poids ;
  • contribuer au bon fonctionnement des bronches et poumons ;
  • abaisser la tension artérielle ;
  • stimuler la circulation sanguine ;
  • combattre les tensions nerveuses et le stress.
Lire l'article Ooreka

À qui est destiné le trekking ?

La pratique du trekking est ouverte à tous, à condition de s’entraîner régulièrement et d’être en bonne forme physique. Cependant, le trekking est contre-indiqué pour :

  • les femmes enceintes ;
  • les personnes souffrant de troubles cardiaques, d’insuffisance respiratoire et d’asthme, notamment dans le cadre de la pratique du trekking en altitude ;
  • les personnes ayant les articulations fragiles ou fragilisées, notamment au niveau des genoux et des chevilles ;
  • les personnes souffrant d'arthrose ou d'arthrite.

Pratique du trekking : quel équipement ?

Pour la pratique de trekkings plus ou moins longs et difficiles, certains accessoires sont indispensables et doivent être emportés en toutes circonstances. On compte parmi eux :

  • un sac à dos spécial trekking de grande contenance et bénéficiant de plusieurs attaches ;
  • une trousse de secours contenant notamment des pansements mais également tout le matériel destiné aux premiers soins ;
  • une paire de chaussures spécifiquement conçues pour la pratique du trekking ;
  • un bidon ainsi que des gourdes afin de transporter l’eau ;
  • de la nourriture solide comme des barres protéinées ou encore des fruits secs.
Lire l'article Ooreka

 Où et comment pratiquer le trekking ?

D’une manière générale, le trekking peut être pratiqué tout au long de l’année et ce à travers la terre entière. Il est possible de pratiquer le trekking :

  • seul à un stade avancé de trekking ;
  • en groupe. Dans ce cas-là, le groupe peut être constitué par des passionnés ou en fonction de la région où se pratique le trekking ;
  • auprès d’organisateurs spécialisés dans l’organisation de voyages dédiés au trekking, notamment à l’étranger.

Afin d’obtenir plus d’informations ou de rejoindre un groupe de trekking, des informations sont disponibles sur le site de la Fédération nationale de la randonnée pédestre.

Lire l'article Ooreka