Sommaire

La vie est faite de relations : relations sociales, relations professionnelles, relations familiales, relations sentimentales... Lorsque l'on manque d'estime de soi, cela peut parfois compliquer un peu nos relations.

Le manque d'estime de soi s'accompagne souvent de timidité, de complexes et d'une dévalorisation générale de notre image de nous-mêmes qui rend difficile le contact avec les autres.

La bonne nouvelle : il est toujours possible de s'améliorer, et travailler l'estime de soi peut se faire à tout âge. Un coach peut vous y aider. Voici quelques pistes de réflexion.

Lire l'article Ooreka

Qu'est-ce que l'estime de soi ?

S'aimer un peu, beaucoup... mais pas forcément à la folie.

Le manque d'estime de soi est lié à l'image que nous avons de nous-mêmes. Il s'agit, le plus souvent, d'une représentation interne qui se trouve en décalage avec la réalité.

Nous nous dévalorisons alors que nous avons de la valeur aux yeux des autres et nous pensons souvent ce que les autres ne pensent pas de nous-mêmes.

Bref, nous ne nous aimons pas suffisamment. De fait, il faut réapprendre à nous apprécier au lieu de nous déprécier sans arrêt. Cela passe par :

  • Accepter les compliments d'autrui par un simple « merci » au lieu de répondre à un « félicitations, tes résultats sont bons » par un « bof, je trouve qu'ils auraient pu être bien meilleurs ».
  • Accepter d'avoir nos propres besoins et d'éprouver nos émotions sans qu'elles soient forcément calquées sur les besoins et émotions de l'autre. Accepter la différence.
  • Apprendre l'assertivité afin de défendre nos droits tout en respectant ceux d'autrui même s'ils ne sont pas identiques aux nôtres.
  • Savoir dire non lorsque nous ne sommes pas d'accord et ne pas forcément dire oui, juste pour ne pas entrer dans le conflit. En utilisant la communication non-violente, on peut aussi communiquer en douceur et garder ainsi notre intégrité (la fleur de Bach Centaurée aide les personnes qui ne savent pas dire « non »).
  • Accepter de ne pas être parfaits et se dire que personne ne l'est.
  • S'il existe véritablement des manques, notamment au niveau des compétences intellectuelles, redresser notre confiance en soi peut se faire par quelques petits efforts : lire des ouvrages pour améliorer sa culture générale, travailler sa mémoire et sa concentration...
  • Etc.

L'éducation peut jouer un rôle important dans l'estime de soi. Nos parents nous ont peut-être, sans le vouloir, habitués au perfectionnisme à l'excès. Il faut donc parfois en venir à travailler nos valeurs fondamentales et une psychothérapie est un bon moyen de progresser.

Quand le manque d'estime de soi vient d'un défaut physique

Un manque d'estime de soi qui colle à la peau.

En matière de physique, il existe deux catégories de personnes :

Les personnes qui ont un défaut physique réel

Il est possible de faire appel à la chirurgie esthétique. Affiner un nez ou refaire une poitrine peut parfois redonner confiance en soi et changer la vie des patients.

Lire l'article Ooreka

Si l'on dit « parfois », c'est que bien souvent, les personnes continuent à garder leurs anciens réflexes conditionnés et notamment une image de soi erronée, même après être passées entre les mains des meilleurs chirurgiens esthétiques.

C'est ce qu'avait pu constater, le Dr Maxwell Maltz, un chirurgien esthétique américain de grande renommée qui travailla ensuite à l'étude de ses propres cas et rédigea notamment un livre de référence : la psychocybernétique. Il en déduisit que l'image de soi n'est pas forcément en rapport avec la réalité de la personne.

Lire l'article Ooreka

Les personnes qui se voient des défauts alors qu'il n'y en a pas

Dans ce domaine, même des top modèles ont ce genre d'état d'âme, et il faut savoir que même si tout le monde se pâme sur une plastique parfaite, la personne en question peut souffrir d'un manque d'estime de soi, du fait d'une image de soi déformée par rapport à la réalité.

Notons que les troubles du comportement alimentaire naissent souvent d'un manque d'estime de soi et d'une image de soi erronée et a pu entraîner de jeunes mannequins filiformes vers des dérives anorexiques graves parce qu'elles se voyaient trop grosses.

Soigner la présentation : un exercice à portée de tous pour retrouver l'estime de soi

Il ne s'agit pas de changer notre personnalité, mais d'encourager à faire des efforts pour revoir notre présentation.

Parfois, nous pouvons manquer d'estime de soi parce que nous ne faisons pas de cas des apparences extérieures. Or, dans certaines relations, la présentation compte beaucoup (relations professionnelles, relations sentimentales...).

Par exemple :

Si une femme se soucie peu d'elle-même, elle aura peut-être du mal à trouver un partenaire et finira par manquer de plus en plus de confiance en elle.

Or, il suffit parfois d'une touche de maquillage, d'un changement de style dans l'habillement ou d'une nouvelle coiffure, pour résoudre un problème relationnel.

Pour cela, il peut être utile :

  • de voir un spécialiste en relooking ;
  • de se faire conseiller par un coiffeur ou une esthéticienne.

Dans certains cas en effet, le manque d'estime de soi tient à peu de choses. Le problème c'est que la personne ne cherche pas forcément dans la bonne direction. Ses relations s'en ressentent, se détériorent et peuvent créer un état dépressif chez le sujet.

Il est donc important de prendre des mesures pour apprendre à s'apprécier davantage, par exemple en faisant appel à un coach personnel.

En cas de problème d'image et d'estime de soi, la fleur de Bach Crab Apple (pommier sauvage) peut être d'une grande utilité. Elle aide ceux qui ne s’aiment pas physiquement, qui éprouvent des complexes ou qui ressentent de la honte vis-à-vis d’un épisode de leur vie ou d'un comportement qu’ils n’assument pas. Cet élixir floral aide aussi à prendre du recul et à transformer les supposés défauts en éléments moins négatifs.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Confiance & estime de soi

Sommaire