Sommaire

Il est courant de différencier la naturopathie de l'allopathie, en ce sens que la première technique n'utilise aucun produit qui ne soit issu de l'ordre naturel.

La naturopathie ne dispense jamais un malade de suivre ou de poursuivre un traitement sous forme de médicaments, mais elle propose en parallèle des alternatives naturelles physiques et émotionnelles pour aider la personne.

On trouve ainsi parmi les méthodes utilisées par le naturopathe :

 

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

Qu'est-ce que la naturopathie ?

Naturopathie : une thérapie avant tout holistique

Le principe de base de la naturopathie, c'est que tout problème physique ne peut être soigné de façon définitive si l'on ne perçoit pas la cause.

Une migraine qui se répète peut avoir de nombreuses origines :

  • psychosomatique : dans ce cas, il faut trouver le facteur déclenchant (choc émotionnel, stress mal géré, etc) ;
  • hépatique  : intolérance à certains aliments (chocolat, charcuterie, alcool) : le naturopathe proposera alors un nettoyage du foie par l'utilisation de plusieurs plantes ou de massages de réflexologie ;
  • hormonal  : les femmes peuvent avoir des migraines en période prémenstruelles ou à d'autres moments du cycle. Il peut être utile d'en parler à un gynécologue, un changement de traitement hormonal ou de pilule, pouvant avoir de bons résultats ;
  • vasculaire ;
  • héréditaire.

 

L'anamnèse

Partant du principe qu'une maladie peut avoir de nombreuses causes, le naturopathe étudie chaque possibilité et mènera un entretien appelé anamnèse avec chaque patient, ce qui lui permettra d'étudier le terrain du patient et ses habitudes d'hygiène de vie.

Cette approche de l'individu dans son ensemble – ou approche holistique – débouche souvent sur des améliorations de l'équilibre général de l'individu et vers un mieux-être.

Ne pas nuire

Autre principe de base de la naturopathie : d'abord, ne pas nuire :

  • elle n'inclut pas les techniques invasives ;
  • à titre d'exemple, si les techniques de réflexologies manuelles (acupression, shiatsu, réflexologie) appartiennent au champ de la naturopathie, l'acupuncture qui utilise des aiguilles, n'en fait pas partie même s'il s'agit de médecine naturelle.

À qui s'adresser pour un conseil ou une formation en naturopathie ?

Pourquoi et quand consulter le naturopathe ?

Le naturopathe est un professionnel qui reçoit généralement en cabinet. Il peut avoir une double formation de naturopathie et iridologie, cette dernière discipline lui permettant de faire une première approche de terrain par la lecture de l'iris de l'œil.

Il peut être consulté à tout moment :

  • à titre préventif : il examinera avec vous votre hygiène de vie ;
  • à titre curatif : il vous aidera à trouver la cause d'un trouble physique récurrent.

Toutes les questions sur l'usage des plantes en médecine des plantes et aromathérapie sont également du domaine de la naturopathie : vous pouvez donc le consulter sur le choix d'une huile essentielle ou le dosage de vos plantes.

Lire l'article Ooreka

Comment se former en naturopathie ?

Il existe des ouvrages pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur cette discipline. Pour une formation plus poussée, il existe différentes écoles en France et à l'étranger.

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter ces sites :

  • http://fenahman.org : Fédération Française de Naturopathie ;
  • http://ons-asso.org : Association pour le développement et la promotion de la naturopathie, journal, conférences ;
  • http://cenatho.free.fr : Collège Européen de naturopathie traditionnelle holistique Daniel Kieffer.