Yoga relaxation

Écrit par les experts Ooreka

Le bien-être général de notre corps physique et de notre mental peuvent être obtenus grâce à une pratique régulière de la relaxation, du yoga et des gymnastiques orientales.

Associées à une bonne diététique alimentaire, un sommeil régulier et suffisant, elles permettent, si on les pratique avec une certaine régularité, d'apaiser les tensions musculaires et nerveuses, mais aussi d'apprendre une certaine maîtrise de soi qui nous permette de rester zen.

Ces gymnastiques sont un choix idéal pour travailler en douceur notre équilibre corps/esprit.

Matt Madd/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Du yoga relaxation à tout âge ?

Quand et comment pratiquer le yoga relaxation ?

Le yoga relaxation est un ensemble d'exercices corporels qui allie précision des gestes et respiration synchronisée sur les mouvements.

Il se pratique sur un tapis, en tenue décontractée et confortable et à nus pieds. Les postures doivent être maintenues assez longtemps.

Il existe plusieurs techniques de yoga :

  • Hatha yoga : forme de yoga relaxation la plus connue et la plus répandue en France;
  • Mantra yoga ;
  • Tantra yoga : à l'intérieur de cette catégorie, on distingue 3 courants :
    • Le yoga Nidrâ ;
    • Le Kundalini yoga ;
    • Le Shivaïsme du Cachemire.

Toutes ont leurs particularités et équilibrent les différents corps énergétiques en plus du corps physique. Certains touchent également davantage au domaine spirituel.

Autres infos pratiques concernant yoga et relaxation :

  • il peut être pratiqué à tous les âges de la vie ;
  • pour en apprécier les bénéfices, il faut compter au minimum 1 séance d'une heure par semaine ;
  • le tarif tourne autour de 15 à 20 € de l'heure.

Yoga relaxation : quels bienfaits pour notre santé ?

De nombreux bienfaits ont pu être constatés sur notre santé physique mais également sur notre santé mentale grâce au yoga, notamment :

  • une meilleure concentration ;
  • une plus grande sérénité ;
  • une meilleure souplesse musculaire et articulaire ;
  • moins de tensions physiques et mentales ;
  • une meilleure qualité de sommeil ;
  • une meilleure gestion de notre stress ;
  • une amélioration de notre capacité cardiovasculaire ;
  • une amélioration de notre capacité respiratoire (il aide notamment à soulager les symptômes respiratoires dus à l'asthme).

Bon à savoir : selon certaines études, le yoga permet aussi une réduction des effets secondaires de la radiothérapie dans le cade du cancer de la prostate (fatigue, incontinence et troubles sexuels).

Alternative au yoga relaxation : autres gymnastiques orientales

Gymnastiques orientales : raisons de leur succès

Outre le yoga, les gymnastiques orientales connaissent un franc succès en Occident.

En effet, elles ont l'avantage d'équilibrer parfaitement le mental et le corps physique et ce, tout en douceur. On obtient des résultats si l'on reste assidu dans une pratique régulière, à savoir :

  • meilleure qualité de notre souffle ;
  • meilleure concentration et optimisation de nos capacités intellectuelles (exemple : mémoire) ;
  • capacité à lâcher-prise plus facilement et à rester zen ;
  • les énergies du corps étant toutes sollicitées, on se sent plus équilibré : moins de fatigue et plus d'énergie, mais aussi moins de nervosité, de stress, d'asthénie...

Quelles sont ces gymnastiques orientales douces ?

Il en existe plusieurs. Parmi les plus connues, nous citerons :

  • le qi gong : gymnastique douce originaire de Chine qui consiste à pratiquer, idéalement en plein air, une série de mouvements très précis destinés à faire circuler l'énergie dans tout le corps ;
  • le tai chi chuan : gymnastique douce qui comprend 24 mouvements officiels :
    • les premières séances se font en 30 à 40 minutes lorsque l'on ne connait pas encore l'enchainement des mouvements ;
    • dès lors que la pratique est assidue et que l'on a mémorisé l'ensemble des 24 mouvements, la séance peut se faire en 5 à 10 minutes idéalement chaque jour.

Produits



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !