La cure thermale en 3 étapes

Le déroulement d'une cure classique de 18 jours est axé autourde trois rendez-vous avec le médecin. Au début de la cure, celui-civérifiera l'absence de contre-indication et établira un planning desoins. Il contrôle la cure àmi-parcours et s'assure de son efficacité à son terme.

Une cure thermale se déroule selon 3 types de soins précis :

  • les soins fondamentaux,
  • les soins spécifiques,
  • les soins complémentaires.

Des ateliers peuvent égalementêtre dispensés pour informer le curistepour mieux vivre sa pathologie.

Étape 1 : les soins fondamentaux

Les soins fondamentaux concernent tous les curistes. Ilspermettent, quelle que soit la pathologie, de profiter des propriétésthérapeutiquesde l'eau thermale.

Il y a deux types d'hydrothérapie, l'externe et l'interne.

  • Pour l'hydrothérapie externe, il s'agit des bains liquides ou gazeux (simples, aérobains, hydrobain, carbogazeux ou hydromassants), de douches (simples ou pulvérisées), d'applications de boue (illutation).
  • Pour l'hydrothérapie interne, cela comprend l'aérosolthérapie (vapeurs thermales : inhalation, aérosol, injection et vaporariums), les   douches locales, filiformes, nasales et à pression, et    la cure de boisson.

Étape 2 : les soins complémentaires

Les soins complémentaires dépendent du type de pathologie présentée. Ils visent par exemple à hydrater le curiste via l'absorption d'eau thermale et surtout à compléter et optimiser les bienfaits de la cure thermale.

Deux pathologies sont souvent associées, comme l'obésité et l'arthrose. En traitant l'excès de poids, on soulage aussi les articulations douloureuses. Les cures à double orientation thérapeutiques permettent de traiter deux pathologies pendant une même cure et d'en prolonger les effets.

Étape 3 : les soins spécifiques

Les soins spécifiques s'adaptent aux douleurs précises du patient. Ils sont établis avec le médecin en début de cure. Il peut s'agir de kinésithérapie (massages sous eau thermale), d'exercices physiques dans l'eau (en piscine) ou encore d'hydro-héliothérapie, qui utilise les bienfaits de l'eau et du soleil (chaleur, lumière).

En savoir plus sur les ateliers d'informations

Selon la pathologie du curiste, des ateliers de formation permettent de l'aider à mieux vivre sa pathologie au quotidien en gardant une bonne hygiène de vie. Ces ateliers peuvent se traduire par :

  • des cours de cuisine et de diététique,
  • des séances de sport,
  • des séances de sophrologie et/ou de qi gong pour la détente,
  • des séances avec un kinésithérapeute pour adopter une bonne posture et des gestes plus faciles,
  • des séances de thérapie de groupe.