4 idées reçues sur la cure thermale

Voici certaines idées reçues autour de l'eau thermale et de la cure thermale.

1. Le thermalisme et la thalassothérapie apportent les mêmes choses - Faux

Le thermalisme et la thalassothérapie ne sont pas des synonymes ! Le premier est reconnu médicalement par la Sécurité sociale et est orienté pour le traitement d'affections chroniques précises. Par ailleurs, une cure conjugue les moyens médicaux et sanitaires, et le curiste est suivi médicalement. Enfin, le thermalisme utilise des eaux thermo-minérales aux caractéristiques naturelles et aux propriétés thérapeutiques reconnues par l'Académie de Médecine.

La thalassothérapie de son côté apporte un traitement orienté relaxation et bien-être à base d'eau de mer. Sur le plan de la réglementation, la thalassothérapie ne bénéficie d'aucune aide ni de prise en charge par l'Assurance Maladie, même si on y pratique aussi des bains et des massages.

2. Les eaux thermales n'ont pas les mêmes propriétés selon leur situation géographique - Vrai

En effet, si toutes les eaux minérales naturelles disposent d'un socle commun (bicarbonates, sulfures, sulfates, chlorures, oligo-éléments et éléments rares), certaines possèdent des propriétés spécifiques à la géologie de l'environnement dans lequel elles se trouvent.

Ainsi, les eaux thermales contiennent également plus ou moins de minéraux (calcium, magnésium, sodium, potassium), d'halogènes (brome, iode, fluor ou d'autres) et de métalloïdes (oligo-éléments) ainsi que des éléments radioactifs, tous déjà présents dans le corps humain. Chaque particularité de ces différentes sources traite mieux certaines pathologies que d'autres.

Par exemple, dans le nord des Pyrénées, vous trouverez des anions sulfates prépondérants (sodiques magnésiennes, calciques, ferrugineuses) alors que dans le bassin Aquitain, les eaux se caractérisent par leur faible taux de minéralisation. Dans les Alpes, les eaux sont plus chlorurées, favorisant la croissance face aux troubles du développement.

3. L'eau utilisée lors des cures reste la même que celle disponible dans le commerce - Faux

L'eau thermo-minérale utilisée lors des soins thermaux possède des vertus médicales justement parce qu'elle est puisée à la source. Tout dépend donc de leur composition chimique. Une eau est considérée comme minérale lorsqu'elle possède des caractéristiques physico-chimiques déterminées et constantes, une pureté microbiologique et a démontré l'existence d'un bénéfice pour la santé. Enfin elle doit provenir d'une source identifiée.

4. Une cure thermale est efficace à long terme - Vrai

C'est d'autant plus vrai qu'il s'agit d'une des vocations de la médecine thermale et constitue pour cela une réponse intéressante aux maladies chroniques. Les curistes atteints de maladies respiratoires, rhumatismales ou veineuses observent les bienfaits de leur cure pendant plusieurs semaines.

L'étude Maâthermes, par exemple, démontre que le poids perdu durant une cure ne se reprend pas tout de suite et améliore considérablement l'espérance de vie d'une personne.

De son côté, l'étude Stop-Tag a clairement démontré la supériorité du traitement thermal sur les troubles anxieux généralisés par rapport au Paroxétine, le médicament psychotrope de référence.
En savoir plus sur les études