Comment se protéger de la pollution ?

Sommaire

Comment se protéger de la pollution ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La pollution est un agresseur bien insidieux. Les particules polluantes, si petites que vous ne les voyez pas, ont des méfaits cancérigènes sur votre organisme. Oxydantes, elles favorisent aussi la survenue de maladies respiratoires comme l'asthme ou la bronchite chronique, ou encore de maladies cardio-vasculaires. Dépolluer l'air de votre appartement ou de votre voiture, choisir ses heures de sorties, ou encore manger sain : voici comment se protéger de la pollution.

1. Protégez votre intérieur de la pollution

L'intérieur de votre appartement est souvent bien aussi pollué que la rue, voire davantage. Se protéger de la pollution dans votre habitation, c'est maintenir la pollution des rues à l'extérieur, et lutter contre la pollution intérieure générée par les matériaux d'habitat.

Calfeutrez votre intérieur lors des pics de pollution

Les média relayent régulièrement les pics de pollution sous la forme d'alertes. Calfeutrez votre intérieur pendant les heures critiques de la journée est une bonne idée, notamment lorsqu'il fait chaud et que la pollution est alors à son maximum.

  • Fermez vos fenêtres et vos portes, ainsi que les volets.
  • Étendez des draps devant vos fenêtres et imprégnez-les d'eau avec un brumisateur.
  • Bouchez les interstices des portes avec des tissus roulés et humidifiés.

Aérez votre intérieur

L'aération de votre intérieur est nécessaire quel que soit le type de pollution que vous craignez. Elle permet d'évacuer les polluants en brassant l'air et en diluant les agents nocifs.

  • Si la pollution est intérieure, elle émane principalement :
    • des matériaux de votre habitat ;
    • de vos meubles et objets ;
    • des moisissures (même invisibles) qui se développent à cause de l'humidité et des acariens ;
    • du tabac que vous fumez.
  • Si la pollution est extérieure, elle provient principalement :
    • de la circulation motorisée ;
    • des rejets d'industries ;
    • des pollens d'arbres et de fleurs.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Dans les deux cas, aérez au minimum deux fois par jour votre habitation durant 5 à 10 minutes.

Utilisez un purificateur d'air

Le purificateur d'air est un appareil électrique dont les multiples filtres suppriment les particules polluantes de votre air intérieur. Capables de brasser un certain volume d'air par heure, les particules sont retenues par ses membranes filtrantes. Acheter un purificateur vous demandera de bien choisir votre modèle. Leur efficacité est très variable, mais les meilleurs permettent d'éliminer de fines particules et d'assainir l'air que vous respirez.

Choisissez vos plantes pour vous protéger de la pollution

Vos plantes d'intérieur peuvent vous aider à mieux respirer. Vos végétaux captent les particules polluantes à la place de vos poumons. Une des plus efficaces est le Chlorophytum comosum qui capte de nombreuses substances telles que le benzène, le toluène, le formol, et le monoxyde de carbone. Pour éliminer l'ammoniaque, complétez avec un plant de Rhapis excelsa ou d'Anthurium.

Lire l'article Ooreka

2. Protégez-vous de la pollution à l'extérieur

Alors que la pollution est à son comble à l'extérieur, des précautions sont à prendre si vous souhaitez vous protéger.

Dosez vos efforts

Le sport est bon pour la santé, notamment pour le système cardio-vasculaire et respiratoire. Cependant, lorsque l'air est lourdement chargé de particules polluantes, augmenter son débit respiratoire en faisant de l'exercice physique peut devenir délétère. Davantage de particules s'accumulent alors dans vos bronches. Pour éviter d'accentuer ce phénomène, il est préférable que vous reportiez vos séances sportives le matin ou le soir. Ces périodes sont moins chaudes et la pollution diminue à ces heures. Veillez aussi à vous éloigner de la circulation automobile.

Choisissez vos sorties

Même sans pratiquer d'exercice physique, évitez toutes les sorties près des axes routiers et des rues fréquentées. Si la pollution se disperse, elle est beaucoup plus concentrée dans les endroits de passages intenses et dans les villes. Préférez les activités dans la nature ou dans les parcs.

Utilisez des masques de protection

Les masques de protection viennent tout de suite à l'esprit quand on parle de pollution. Leurs fibres sont capables de filtrer une partie des particules en suspension dans l'air lorsque vous respirez. Malheureusement, les particules les plus dangereuses, comme les particules diesel, sont aussi les plus fines. Les masques ne sont qu'un faible rempart contre ce type de pollution.

Lire l'article Ooreka

3. Protégez-vous de la pollution dans votre voiture

Lors des pics de pollution, évitez tout trajet motorisé inutile. Cependant, des obligations vous astreignent peut-être à utiliser votre véhicule. Par ailleurs, ces conseils vous protègent de la pollution y compris en dehors de ces périodes critiques.

Tenez vos distances

Pris dans la circulation routière, tenez vos distances avec le véhicule qui vous précède, y compris à l'arrêt. Si les raisons de sécurité sont évidentes, cette mesure permet aussi à votre ventilation de moins retransmettre les émanations de pot d'échappement vers votre habitacle.

Fermez les ventilations

Pour les mêmes raisons, lorsque vous vous trouvez dans les bouchons, fermez vos fenêtres et coupez votre ventilation. Si la température extérieure ne vous le permet pas, mettez votre ventilation en recyclage d'air. L'air sera prélevé dans l'habitacle, sera chauffé ou refroidi, puis sera restitué dans l'habitacle. Ce circuit fermé, utile dans les bouchons, ne doit pas être maintenu trop longtemps.

Choisissez votre filtre habitacle

Le filtre d'habitacle de votre automobile capte les particules polluantes et allergènes. Vous devez le remplacer au moins tous les 20 000 km ou tous les ans. Si le filtre à pollen ne fonctionne pas sur les particules polluantes, le filtre à charbon activé retient en plus les gaz et les vapeurs. Plus cher, le filtre aux polyphénols et au charbon activé est particulièrement efficace sur les moisissures.

Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Consommez sain pour vous protéger de la pollution

Pour se protéger de la pollution, ce que vous mangez et buvez a aussi son importance. Les particules polluantes ont des pouvoirs oxydants, cancérigènes, et favorisent la survenue de problèmes cardio-vasculaires et respiratoires.

Oxydants

Article

Lire l'article Ooreka

Hydratez-vous régulièrement

Boire régulièrement tout au long de la journée permet :

  • d'accélérer l'élimination des déchets par les reins ;
  • de produire davantage de mucus bronchique et de le fluidifier pour favoriser l'élimination des particules qui se nichent dans les bronches ;
  • de maintenir les barrières protectrices que sont les muqueuses et la peau en bon état d'hydratation.

Consommez des aliments antioxydants

Protégez-vous des attaques oxydatives des particules en mangeant des antioxydants. Fruits colorés et légumes sont vos meilleurs alliés pour lutter contre l'oxydation. Par ailleurs, leur forte teneur en eau favorise votre hydratation.

Lire l'article Ooreka

Matériel nécessaire pour se protéger de la pollution

Imprimer
Humidificateur

Humidificateur

À partir de 20 €

Masque de protection

Masque de protection

1 € environ