10 secrets pour rester motivé quand on fait du sport

Le froid, les tentations extérieures ou bien encore la fatigue poussent de nombreuses personnes à abandonner leur activité physique au bout de quelques séances. Nos conseils pour rester motivé envers et contre tout !

1. Dressez un plan d'action !

Si vous débutez une activité physique sans but et ni calendrier précis, vous prenez le risque d'abandonner au bout de quelques séances.

Sur papier libre, vous pouvez décider :

  • de la fréquence de vos entraînements ;
  • du nombre de calories à perdre par jour ;
  • des récompenses que vous vous offrez pour chaque étape :
    • un petit achat pour la 5e séance ;
    • un resto pour les multiples de 10 ;
    • un massage pour la 25e ;
    • une nouvelle coupe pour la 30e.

Petit à petit, ce plan vous servira de point de repère et vous motivera.

Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Fixez-vous des objectifs (réalistes et motivants !)

Perdre des kilos, se muscler, rencontrer de nouvelles personnes, se préparer à un événement, les objectifs ne manquent pas pour garder la forme. Ils permettent de rester motivé tout au long de l'entraînement.

Intégrez-les à votre planning en parsemant vos efforts de récompenses ou objectifs intermédiaires :

  • Par exemple, si vous voulez perdre 5 kg, fixez-vous un objectif de 1 kg / mois !
  • Ou encore, si vous voulez retrouver de l'endurance, projetez de monter 1 étage en courant sans être essoufflé, puis 2, puis 3, etc.

3. Bien débuter c'est la clé du succès !

L'étape la plus délicate à franchir pour entamer durablement une activité physique reste de se lancer dans le grand bain. Commencer un sport revient à se lancer dans l'inconnu, dans un univers différent (parfois hostile et souvent douloureux !).

Mais d'une première expérience découle le plus souvent un sentiment de fierté mêlé à une attitude positive retrouvée. Voilà pourquoi bien se lancer augure une bonne continuation.

Il faut donc pour la 1ère séance : ne pas viser trop haut et choisir un sport qui vous convient.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

4. Ne bravez pas la météo : adaptez-vous !

Depuis septembre, votre footing devient de plus en plus compromis au fil des mois. Il ne s'agit pas non plus de tomber malade ! Ne vous forcez pas à sortir sous les intempéries et le froid, cela pourrait avoir des conséquences sur votre santé et votre motivation.

Les jours de pluie, repliez-vous à l'intérieur chez vous ou dans une salle de sport mais remplacez votre footing par :

  • une séance d'abdominaux ;
  • une séance d'assouplissements ;
  • une séance de yoga.
Consulter la fiche pratique Ooreka

5. Travailler son « mental »

En cas de baisse de régime :

  • Rappelez-vous pourquoi vous avez décidé de faire du sport dans un premier temps.
  • Consultez votre calendrier et notez les progrès effectués.
  • Avouez qu'il serait vraiment dommage d'arrêter maintenant !

Si les raisons de votre démotivations sont extérieures (problèmes de temps, de famille, de travail, etc.), pendant quelques temps, avant de vous endormir :

  • Étirez-vous.
  • Massez les muscles qui travaillent d'habitude.
  • Planifiez votre prochaine séance de sport. Dégagez-vous 1 heure, même si c'est dans 1 semaine, et conservez cette date.

Bien récupérer pour rester efficace

Fatigue, courbatures et maux d'hiver, le sport laisse des traces. Il vous faudra non seulement vous aménager du temps pour le pratiquer, mais également du temps pour récupérer.

Il convient de se reposer au moins 2 jours après une activité cardiovasculaire particulièrement intense. Ne poussez pas votre effort et laissez votre corps s'habituer et prendre son rythme.

Lire l'article Ooreka

7. Variez les sports pour découvrir de nouveaux plaisirs !

Sans vous éloigner de votre activité physique favorite, il est parfois salutaire et intéressant de changer de pratique de temps en temps pour essayer des sports :

  • d'équipe ;
  • de combat ;
  • individuels ou solitaire ;
  • en intérieur ou en extérieur, etc.

Multipliez les activités physiques ! C'est aussi l'occasion de changer de sport si vous sentez des gênes à la pratique.

Lire l'article Ooreka

8. Entourez-vous de sportifs, formez une équipe !

Si vos amis et collègues passent plus de temps sur leur canapé que dans la salle de sport, vous avez de fortes chances de devenir également pantouflard.

En revanche, si vous passez plus de temps et apprenez à connaître les gens de votre club de sport ou de votre cours de salsa, vous vous motivez à plusieurs et suivez le mouvement.

Lire l'article Ooreka

9. Trouvez des distractions en parallèle

Footing, step ou encore vélo, ces activités à l'intérieur ou à l'extérieur peuvent s'avérer quelque peu répétitives. Trouvez des moyens de vous distraire :

  • Écouter de la musique permet de faire passer le temps plus vite et d'adopter un bon rythme.
  • Regarder la télévision ou écouter la radio peuvent vous cultiver à condition de choisir les bonnes chaînes.
  • Lire un livre est réservé aux adeptes du vélo assis ou couché, même si cela reste peu pratique.

 

10. Après l'effort le réconfort !

Vous avez battu votre record ou surpassé votre score personnel d'heures de sport cette semaine ? Vous méritez bien une récompense !

Si vous avez mis en place un planning d’entraînement, vos récompenses sont peut-être écrites noir sur blanc : au bout de la 10e séance ? Offrez-vous un de ces collants qui vous font de l’œil depuis 3 mois ou le jeu vidéo que vous attendez depuis Noël ! (Oui, nous sommes tous encore de grands enfants).

Si vous faites encore mieux la semaine suivante, votre récompense prendra la mesure de vos exploits !

Ooreka vous en dit plus

Bravo, vous restez motivé pour la gym, le stretching, le yoga, le footing, le vélo, enfin, le sport qui vous fait du bien ! Vous passerez l'hiver en forme et plus résistant.

Pour ceux qui ne sont pas encore convaincus :

Pour les cyclistes :

Pour ne prendre aucun risque :