8 effets de la Lune sur l'Homme

 

Yin, féminine, la Lune a motivé de nombreuses croyances populaires et inspire encore de nombreux artistes.

Aucune étude n'établit de relation précise entre cet astre et ses éventuels effets sur l'Homme, mais beaucoup d'entre nous maintiennent qu'elle les impacte d'une manière ou d'une autre, à plusieurs niveaux. Et pourquoi pas ?

Restons curieux, rêvons un peu à ces possibles 8 effets de la Lune sur l'Homme !

Elle agit sur les végétaux : vrai ?

Jardiner en tenant compte des mouvements de la Lune est une pratique ancestrale. Elle se base sur quelques règles simples qui reposent sur le calendrier lunaire qui distingue :

La proximité de la Lune avec la Terre :

  • Lune montante/ascendante : elle s'éloigne de la ligne d'horizon.
  • Lune descendante : elle s'en rapproche.

La partie visible de la Lune :

  • Lune croissante : si vous imaginez une barre dans la partie creusée, cela doit faire un p (elle croit jusqu'à la pleine Lune).
  • Lune décroissante : si vous imaginez une barre dans la partie creusée, cela doit faire un d (décroît, dernier quartier).
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Elle déclenche les accouchements : faux

Les soirs de pleine Lune, le nombre d'accouchements serait bien plus élevé que la moyenne. On dit également que le nombre de fausses-couches, césariennes, naissance de jumeaux et même de malformations croîtrait ces nuits-là.

Cependant, au regard des chiffres de fréquentation des maternités, cette croyance selon laquelle elles affichent complet les soirs de pleine Lune est totalement fausse : le nombre d'accouchements ces soirs-là ne dépasse pas la moyenne.

Elle favorise la repousse des cheveux : faux

Cette croyance fait le bonheur des coiffeurs qui constatent effectivement une recrudescence dans leurs salons lors de la Lune ascendante.

La Lune ascendante (ou montante) est observable pendant 13 jours et favoriserait la montée de la sève dans la partie aérienne des végétaux. Transposée aux cheveux, elle activerait donc leur pousse.

Cependant, si l'effet de l'attraction du satellite sur les fluides terrestres (dont la masse est considérable) est avéré, il reste minime et non significatif sur le cuir chevelu.

Lire l'article Ooreka

Elle trouble le sommeil : vrai

Des scientifiques suédois ont étudiés l'influence lunaire sur le cycle du sommeil. Pour cela, ils ont observé l'activité cérébrale de 30 volontaires durant une nuit de pleine Lune. Leur taux de mélatonine, l'hormone du sommeil, baisse jusqu'à un niveau très bas ces soirs-là.

L'étude Human sleep and cortical reactivity are influenced by lunar phase démontre que :

  • L'activité du cerveau liée au sommeil diminue de 30 %.
  • Le cerveau s'endort 5 minutes plus tard qu'à l'ordinaire.
  • La durée totale de sommeil est amputée de 20 minutes.

Une autre étude réalisée sur 319 sujets tend à montrer des résultats similaires : les temps de sommeil profond et sommeil paradoxal sont moins élevés durant les nuits de pleine Lune, et les temps d'éveil pratiquement augmentés de moitié.

Association between lunar phase and sleep characteristics

Lire l'article Ooreka

 

Elle rend irritable et nerveux : potentiellement vrai

Depuis longtemps, la Lune est mise en cause dans l'apparition de stress, irritabilité, mélancolie, colère ou violence, d'où l'adjectif… lunatique !

C'est le rayonnement électromagnétique de la pleine Lune sur nos cellules qui en serait responsable en impactant le système nerveux et en créant un stress factice.

Cependant, si plusieurs médecins semblent observer un lien entre l'humeur des patients et la pleine Lune, des études infirment ce postulat.

Alors, effet réel ou placebo ? Le mystère de la Lune reste entier !

Elle déplace des yottalitres d'eau : vrai

Sous les attractions combinées du soleil et de la Lune, les océans se déforment et la mer monte et descend sur plusieurs mètres.

Pour les habitants des côtes, les touristes et les pêcheurs, il faut composer avec les marées et les horaires qu'elles imposent.

  • Selon les lieux, l'eau peut monter de plusieurs mètres. C'est le cas au Mont Saint-Michel, où on constate des variations de 5 m.
  • La période de marée est aussi variable : ainsi, à Brest et au Havre, les horaires des marées et leur durée sont décalés.
Voir le projet Ooreka

Elle cause plus de troubles psychiatriques : faux

C'est un des scénarios préférés des réalisateurs de science fiction : la Lune rend les fous encore plus fous et décuple leur violence. Là encore, aucune statistique d'hôpitaux ou d'asiles ne le démontre.

Impact of seasonal and lunar cycles on psychological symptoms in the ED: an empirical investigation of widely spread beliefs

On garde de cette croyance le mot lunatique : il caractérisait quelqu'un qui a perdu la raison à cause de l'influence prétendument mauvaise de la Lune. Aujourd'hui, en psychiatrie, la personne lunatique est celle atteinte de troubles bipolaires.

Lire l'article Ooreka

Elle entraîne plus de suicides : faux

La pleine Lune est symbolique : c'est la fin d'un cycle (la Lune croissante) qui a apporté la lumière nocturne, et le début d'un autre (la Lune décroissante) qui va plonger la nuit dans l'obscurité totale.

Ce moment particulier est alors idéal… pour une mise en scène tragique !

Les idées noires, les problèmes psychologiques allant de pair avec les troubles du sommeil et la dépression peuvent pousser à l'acte. Mais le nombre de personnes qui mettent fin à leurs jours les nuits de pleine Lune ne bat aucun record d'après les chiffres.

Influence of lunar phases on suicide: the end of a myth? A population-based study.

Lire l'article Ooreka

Ooreka vous en dit plus

La Lune fascine autant qu'elle effraie, mais vous êtes paré avec Ooreka !

La Lune, une bonne étoile ? En effet, elle aidait les marins d'antan à se repérer sur une carte et a souvent travaillé de pair avec les jardiniers :