9 indicateurs pour mesurer votre qualité de vie

En 2009, le rapport Stiglitz à propos de la mesure des performances économiques et du progrès social a entraîné de nombreuses initiatives autour de la mesure de la qualité de vie des citoyens. En 2011, l'Insee en propose une nouvelle basée sur certains critères évoqués dans le rapport de 2009.

Sur une échelle de 0 à 10, les Français mesuraient leur niveau de bien-être à 6,8. Pas si mal pour un peuple réputé grincheux !

Avez-vous des contraintes financières ?

Plutôt que l'âge, sexe ou le niveau de revenu, les contraintes financières apparaissent comme un indicateur de la qualité de vie.

Les contraintes financières résident dans les difficultés à :

  • bien chauffer ou rafraîchir son foyer ;
  • recevoir des amis ;
  • consommer de la viande ;
  • remplacer ses meubles, acheter une voiture ;
  • se soigner.

Avez-vous des contraintes matérielles ?

Les conditions de vie matérielle vont de pair avec le bien-être général.

Cet indicateur pointe les difficultés à :

  • trouver un logement ;
  • trouver un logement confortable et suffisamment grand ;
  • disposer d'un extérieur.

Êtes-vous en bonne santé physique ?

L'indicateur de santé physique démontre que beaucoup de personnes renoncent à se soigner pour des raisons financières. Il s'agit de faire état de sa santé physique : maladie chronique ou gêne à effectuer des gestes quotidiens.

Cette étude va de pair avec :

  • la hausse des prix des prestations de santé : optique, dentiste, etc. ;
  • la diminution du nombre de médicaments remboursés par la sécurité sociale ;
  • la baisse du montant des retraites.
Lire l'article Ooreka

Vous sentez-vous bien dans votre peau ?

Le bien-être moral est une donnée importante, car influente sur la santé physique et le climat général, professionnel et personnel des personnes.

Le bien-être émotionnel se rapporte :

  • au stress ;
  • à la dépression ;
  • aux troubles de l'humeur ;
  • à un manque d'énergie ;
  • à l'environnement bruyant ;
  • aux difficultés à se lever ;
  • à la crainte de l'avenir.

Vous sentez-vous bien au travail ?

Le bien-être ou le mal-être au travail induit généralement des problèmes de santé, sociaux ou financiers.

Les questions relatives au bien-être au travail :

  • la concentration ;
  • le stress et les délais imposés ;
  • la satisfaction vis-à-vis du salaire ;
  • l'autonomie ;
  • l'ambiance ;
  • la qualité du travail effectué ;
  • les dangers encourus ;

Vous sentez-vous bien en société ?

Le bien-être en société est une question capitale du rapport Stiglitz. Il met en effet en avant plusieurs formes de méfiances vis-à-vis de la société.

Cette méfiance se porte :

  • sur les autres en général ;
  • entre les classes sociales ;
  • entre les niveaux hiérarchiques ;
  • entre les sexes ;
  • entre les âges ;
  • entre les différentes ethnies et religions ;
  • vis-à-vis des institutions : police, justice, politique, presse, experts scientifiques.
Lire l'article Ooreka

Quelle est la qualité de l'environnement autour de vous : air, eau, espaces verts, bruit, propreté ?

Dans une société où l'écologie devient de plus en plus capitale, il est important de juger son environnement immédiat : l'endroit où l'on vit et l'endroit où l'on travaille.

Comment appréciez-vous :

  • la qualité de l'eau de robinet ;
  • l'air respiré dans votre commune ;
  • le niveau de bruit général ;
  • le nombre et la qualité des parcs environnants ;
  • la propreté générale du quartier ?

Ressentez-vous une insécurité économique ?

L'insécurité économique s'avère une donnée nouvelle. Cette crainte peut engendrer des problèmes financiers et de mal-être moral. Elle pousse souvent à accepter un emploi en inadéquation avec ses envies et son niveau d'études.

L'insécurité économique se rapporte à :

  • la crainte de perdre son emploi ;
  • la crainte de ne pas trouver de travail.

Ressentez-vous de l'insécurité physique ?

L'insécurité peut toucher toutes les couches de la population, des quartiers défavorisés aux plus huppés.

Cet indicateur de la qualité de vie se traduit par :

  • de la violence ;
  • du vandalisme ;
  • de la criminalité.

Ooreka vous en dit plus

Pour en savoir plus sur les travaux de la commission, vous pouvez consulter le rapport Stiglitz remis en 2009.

Pour aller plus loin, visitez notre guide du bien-être et feuilletez nos contenus :

Le petit + : 10 secrets des gens heureux.

Ces pros peuvent vous aider